Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique

Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Scooore League: la crise financière est profonde à Verviers-Pepinster


Rédigé le Mercredi 3 Juin 2015 à 12:52 | Lu 1148 commentaire(s)


Rien ne va plus chez les Wolves qui doivent trouver 400.000€ d'ici le 15 juin et honorer les salaires des joueurs.


Quel avenir pour Thibaut Petit et ses Wolves? - Photo (c) Denis Esser
Quel avenir pour Thibaut Petit et ses Wolves? - Photo (c) Denis Esser
Le président Philippe Beaujean a lancé un appel de détresse dans la presse ce matin et la solution semble désespérée. Le club pépin doit encore payer les salaires des joueurs des mois d'avril et de mai, mais ceci ne devrait pas poser de problèmes majeurs (en attente des apports de sponsors). Ce qui est nettement plus problématique, c'est le budget de la saison prochaine. Il manquerait actuellement 400.000 euros pour le boucler. Or, d'une part les partenaires potentiels ne se bousculent pas au portillon et d'autre part, Benoît Cuisinier et Gabriel Jean, tous les deux du Spirou Charleroi, vont probablement se retirer (si ce n'est déjà fait). Ils voulaient remettre les Wolves sur de bons rails en l'espace de deux ans, or ce délai est maintenant expiré.

Si rien ne bouge d'ici le 15 juin, c'est un nouveau club de D1 qui risque de disparaître... En matière de joueurs, Libert et Jankovic sont déjà partis au Spirou Charleroi et Brieuc Lemaire chez les Leuven Bears.


Dominique Nuydt