Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique

Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


#scoooreleague Révolution de palais au Spirou Charleroi #basketbelgium #basketbelgië


Rédigé le Mardi 15 Mars 2016 à 19:38 | Lu 1109 commentaire(s)


Jacques Stas démis de ses fonction est remplacé par son assistant Pascal Angillis. Avant Fulvio Bastianini la saison prochaine?



Le communiqué de presse du Spirou Charleroi: réorganisation sportive au Proximus Spirou

Pascal Angillis head coach, Jacques Stas au recrutement

 

A dater de ce jour, Pascal Angillis prend les fonctions de head coach des Proximus Spirou et ce jusqu’à la fin de la saison.

 

Après un excellent début de saison avec l’équipe en tant que coach, Jacques Stas se concentrera sur la mission de scouting et de recrutement au sein du club.

 

Ce changement intervient dans le cadre de la réorganisation générale du club en vue d’assurer l’avenir sportif de ce dernier et d'orienter sa politique en matière de formation et de développement des jeunes talents.

 


Pascal Angillis, était déjà le coach "principal" face aux Wolves

Lors de la rencontre Spirou Charleroi - Wolves Verviers Pepinster, Pascal Angillis avait déjà officié en tant que coach principal du Spirou Charleroi,... Jacques Stas était grippé. Etait-ce les prémices d'une révolution de palais qui s'est concrétisée ce 15 mars.

Voir le reportage de TéléSambre

La presse francophone se montre plus loquace ce mercredi matin après le communiqué plutôt laconique publié par le club. Certains évoquent le limogeage - appelons un chat un chat! -  de Jacques Stas suite à un mouvement des joueurs, d'autres une anticipation de calendrier par rapport à la saison prochaine.

Lors de la rencontre du Spirou face aux Wolves, Pascal Angillis avait dit qu'il était prêt à endosser un jour le costume de T1. Cela a manifestement donné des idées... L'assistant avait cependant insisté en toute correction qu'il ne souhaitait pas défenestrer le coach principal. C'est la direction qui a tranché dans le vif, à la grande surprise des intéressés.

Jacques Stas, qui ne pratique pas la langue de bois, avait laissé sous-entendre à de nombreuses reprises que le Spirou ne roule pas sur l'or cette saison. Son effectif, il avait dû le composer avec les moyens du bord. On était très loin de l'époque où le Spirou pouvait se permettre de transférer un Matt Walsh  et appeler à la rescousse un meneur "yougo" pour disputer les playoffs. Malgré cela, il avait réussi à qualifier le Spirou pour le top 5 tout en faisant confiance à de jeunes joueurs belges. Avec succès. Limoger un coach qui n'avait cessé de clamer que le Spirou est en reconstruction et qui malgré tout avait atteint des objectifs cohérents avec les ambitions de la direction est pour le moins curieux. Faut-il rappeler que le Spirou est le seul club wallon et francophone à avoir atteint le top 5?

Toujours est-il que Pascal Angillis a désormais une belle carte personnelle à jouer. T1 jusqu'à la fin de la saison, il a quelques mois devant lui pour faire ses preuves. Avant de devoir céder le relais à Fulvio Bastianini pour la saison 2016-2017 ?
 





 


Dominique Nuydt