Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


70 saisons de NBA : en quoi la Belgique a-t-elle contribué ?


Rédigé le Jeudi 16 Juillet 2015 à 14:31 | Lu 1279 commentaire(s)


Alors que la NBA s’apprête à fêter ses 70 printemps au cours de la saison 2015-2016 (création en 1946), on peut se demander quelle a été la contribution de la Belgique au fil des ans.


Un sondage

Afin de bien marquer le coup, un sondage est proposé aux internautes dans le but de créer une équipe-type sur ces sept décennies de basket-ball professionnel sur le continent nord-américain en demandant aux internautes de choisir, en plusieurs rounds, leurs joueurs préférés dans des matchs face-à-face (par exemple, l’illustre Kobe Bryant contre le tout aussi prestigieux Kareem Abdul-Jabbar). Autant dire que les sélections sont serrées et les choix difficiles. Mais cela donne aussi l’occasion de faire le point sur la place de la Belgique au sein de la NBA.

 

Bien que l’on pourrait évoquer certains noms prodigieux tel que celui de Tony Parker, né en Belgique et multiple vainqueur du championnat outre-Atlantique, ayant plusieurs options quant au choix de sa nationalité sportive (USA par son père, Pays-Bas par sa mère, Belgique par son lieu de naissance et France par son éducation), il aura fini par choisir la dernière option qui, d'après certains, serait la moins logique.
 


Un seul joueur belge en NBA

Depuis sa création, donc, on ne recense alors qu’un seul joueur belge ayant évolué en NBA. Mais pas n’importe lequel puisque Didier Ilunga-Mbenga en a profité pour laisser son nom au palmarès des vainqueurs de NBA , exploit qu’il réalisera par deux fois. Unique représentant, certes, mais qui porte haut les couleurs des Sangs et Or. Sans vouloir par-là sous-estimer le niveau basket-ballistique de notre pays, il faut aussi noter que la NBA a mis beaucoup de temps avant de commencer à intégrer des joueurs étrangers dans ses effectifs. L’essor de la ligue à l’international n’a vraiment débuté qu’au milieu des années 80 pour prendre un envol plus certain suite à la chute du mur de Berlin et exploser au cours des dernières décennies.

En d’autres termes, bien que le basket-ball belge ne marque la longue histoire de la NBA que d’une très petite empreinte, l’évolution actuelle des championnats nationaux et l’ouverture grandissante de la NBA aussi bien en termes de repêchage que de médiatisation, devraient permettre une amélioration prochaine du rôle de notre petit pays sur la scène du basket-ball nord-américain. Une première esquisse est d’ailleurs survenue en ce sens lors du repêchage d’Axel Hervelle par les Denver Nuggets au deuxième tour en 2005. Affaire à suivre…