Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


André Riddick: "it feels good to be back"


Rédigé le Samedi 21 Décembre 2013 à 16:00 | Lu 216 commentaire(s)


Cap'tain Dré n'est pas prêt d'oublier son retour au Spiroudôme et l'accueil qui lui a été réservé par ses supporters.


André Riddick était au Spiroudôme hier soir pour soutenir le Spirou Charleroi dans son match face à Mons-Hainaut. L’ex-capitaine a reçu une longue ovation de ses anciens supporters. Il reprendra l’avion lundi pour passer Noël en famille avec le sentiment que le Spiroudôme n’est pas prêt de l’oublier. Présent lors de la conférence de presse d’après match, il a surtout voulu mettre l’accent sur la joie qu’il a éprouvée à remonter sur le parquet carolo. "Ce retour est vraiment agréable. J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à revoir tous les supporters. J'ai pu constater qu'ils ne m’ont pas oublié. C'est vraiment super".

Le Spirou n’a pas imaginé un seul instant oublier celui qui a très vite été surnommé le "marsupilami" tant il a démontré une capacité hors-norme à multiplier les bonds, aussi bien pour contrer ses adversaires que pour leur planter des dunks rageurs. Cap’tain Dré lui a bien rendu: six titres, deux coupes de Belgique, une supercoupe, sans oublier son titre de MVP en 2004. Son passage à Charleroi restera gravé dans la mémoire de tous les supporters.

André Riddick travaille désormais dans une compagnie d’assurances aux Etats-Unis mais il n’a pas tout à fait oublié le basket. "Ce qui me manque surtout ce sont mes coéquipiers et l’ambiance du vestiaire, j’étais donc très heureux de les revoir. Je regarde toujours les matchs NBA à la télévision et, quand c’est possible, les rencontres de l’Ethias League via Internet. Actuellement, je lance un projet basket pour les jeunes. J’ai envie de partager l’expérience que j’ai acquise en Europe".

Riddick suit suffisamment les rencontres du Spirou pour avoir une idée précise de la situation actuelle du club : "Charleroi a eu un début de saison difficile mais il a prouvé lors de ses dernières rencontres d'Eurocup que ça allait mieux. C’est une nouvelle équipe et il faut du temps pour construire un collectif. Il y a des blessés mais le talent est là. C’est en fin de saison que les trophées seront attribués et je suis certain que les Spirous seront au rendez-vous des play-offs".