Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Basket féminin: Castors Braine en configuration européenne


Rédigé le Dimanche 26 Octobre 2014 à 13:53 | Lu 307 commentaire(s)


Les Brainoises n'ont pas laissé la moindre chance à Namur et ont gagné par 46 points d'écart face au deuxième du classement. Le fossé se creuse entre les deux meilleures équipes belges féminines... Réactions de Patrick Muylaert et Marjorie Carpréaux.


Toute la rage de vaincre des Brainoises symbolisée par Marjorie Carpréaux
Toute la rage de vaincre des Brainoises symbolisée par Marjorie Carpréaux

L'ampleur de la victoire brainoise face à Namur est surprenante. La semaine dernière pourtant, Sint-Katelijne Waver avait réussi à tenir tête aux Castors. Marjorie Carpréaux l'explique: "Lors de notre match à SKW, nous avons travaillé d'autres schémas tactiques. Si nous parvenons à reproduire notre prestation contre Namur sur la scène européenne, nous pourrions aller loin. Je suis néanmoins surprise par l'ampleur du score contre les Namuroises" explique la meneuse brainoise.


Patrick Muylaert: "La philosophie du coach commence à porter ses fruits"

Ainars Zvirgzdins a déjà donné une autre dimension à Castors Braine
Ainars Zvirgzdins a déjà donné une autre dimension à Castors Braine

"Sur le plan défensif, nous avons vu ce que le coach demande. Tout le monde connaît la force de frappe offensive de l'équipe. Sur le plan défensif, les progrès sont évidents, la philosophie du coach commence à porter ses fruits. Si Namur a connu une préparation difficile, nous avons aussi eu quelques problèmes, avec Spencer et Linskens notamment" relate Patrick Muylaert, l'adjoint de Ainars Zvirgzdins. Le coach letton se montre très exigeant et sans pitié. A la moindre erreur, les filles sont renvoyées vers le banc. En première période, Anderson et Spencer en ont fait les frais en restant à peine deux minutes sur le parquet. Cette philosophie porte manifestement ses fruits, car quand elles sont remontées sur le terrain en deuxième période, elles ont encore mis plus d'énergie. Cette tactique devrait porter ses fruits lors des rencontres européennes que tout le monde attend avec impatience à Braine. Nous serons d'ailleurs rapidement fixé sur le potentiel européen de la formation brainoise puisque celle-ci débute dans une bonne semaine (le 5 novembre, déplacement à Charleville-Mézières, une solide équipe française).


Des stats éloquentes

Premières minutes de jeu pour Linskens
Premières minutes de jeu pour Linskens
La lecture des statistiques de la rencontre ne laisse aucun doute quant à la différence actuelle entre les deux équipes. A l'évaluation globale, Castors Braine a 139 pour à peine 37 du côté namurois. 11 joueuses brainoises ont marqué pour 7 à Namur. Dans les rangs brainois, Céleste Trahan-Davis obtient la meilleure évaluation avec 32 (21 points et 9 rebonds en 20 minutes de jeu), devant Kim Mestdagh 24 (16 points, 5 rebonds et 6 passes décisives), Sidney Spencer complète le trio avec 18 (12 points et 4 rebonds). Une performance d'autant plus remarquable que la joueuse n'a joué que 11 minutes. Kyara Linskens a joué ses premières minutes de la saison en championnat. Monté en fin de rencontre, elle a joué 8 minutes (1 point et 5 rebonds).

Chez les namuroises, Sissoko (14 d'évaluation, 15 points, 7 rebonds) et Butler (12 points, 6 rebonds) ont été les meilleures devant Orekhova (10 d'évaluation, 10 points, 4 rebonds).


Dominique Nuydt