Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Basket féminin: Julie Wojta sur le parquet des Castors dimanche?


Rédigé le Mardi 11 Février 2014 à 22:44 | Lu 161 commentaire(s)


Alors que ce matin la direction namuroise se montrait plutôt alarmiste mardi matin, en fin de soirée, le discours se veut plus optimiste.


Julie Wojta peut rejouer
Julie Wojta peut rejouer
Julie Wojta dont l'indisponibilité avait été évaluée à six semaines (fracture de stress) le 25 janvier dernier, a reçu le feu vert de la faculté. Si elle n'est probablement pas à 100%, il est cependant probable qu'elle jouera dimanche dans le choc qui opposera Namur à Braine.

Les nouvelles sont aussi plus rassurantes du côté de Kathy Wambe (également une fracture de stress au pied). Elle ne doit pas être plâtrée et devrait être en pleine possession de ses moyens pour les play-offs. Un retour plus rapide n'est cependant pas exclu suivant l'évolution de la blessure.

Pour les deux joueuses, aucun risque inutile ne sera pris. L'objectif est de disposer d'un effectif complet à 100% de ses moyens pour aborder les play-offs, assure-t-on du côté namurois.

Et si Namur prenait un risque calculé?

Dans les play-offs, l'avantage du terrain est souvent prépondérant puisqu'il permet de jouer la rencontre décisive à domicile. Or, les Castors ont un programme un peu plus facile que Namur pour la fin de championnat. Les Brainoises ne doivent plus rencontrer les équipes du top 6 après Namur. Il leur reste Willebroek, Monceau, Gentson et Houthalen, des équipes largement à leur portée même si en sport, il ne faut jamais exclure une surprise. Le programme de Namur est plus costaud, mais pas insurmontable non plus pour le champion en titre, avec un déplacement à Sint-Katelijne Waver et la réception de Waregem notamment.

Il est à parier que la pole position à l'issue de la phase classique se jouera à Braine ce dimanche. A l'aube de la saison, Namur, auteur du doublé coupe-championnat l'année dernière, était clairement candidat à sa succession. C'est toujours d'actualité aujourd'hui. Braine était un des outsiders, au même titre que Waregem, SKW ou Kangoeroes. Dimanche, la pression sera sur les Namuroises, car en cas de défaite, elles se verraient probablement privées de la pole position.

Le dilemme pour le staff namurois sera le suivant: soit il essaie de forcer la décision dimanche en alignant l'ensemble de ses forces, soit il prend le risque de perdre éventuellement la pole et de miser sur un effectif à 100% de ses moyens pour les play-offs.

A quelques jours du sommet, la guerre des nerfs bat son plein...


Dominique Nuydt