Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Basket féminin: les clarifications de Giovanni Mureddu, président du CEP Fleurus


Rédigé le Samedi 10 Janvier 2015 à 17:17 | Lu 766 commentaire(s)


Suite à l'annonce de la fin de l'aventure de l'équipe de D1, le président fleurusien a tenu à nuancer les propose de la presse.


En réponse aux articles parus dans la presse ces derniers jours, je souhaite clarifier la situation pour être complètement transparent vis-à-vis des joueurs, joueuses, sponsors, membres du comité et sympathisants du CEP Fleurus.
 
Il est vrai que depuis quelques semaines, je m'interroge sur les orientations à prendre pour continuer à faire progresser le club étant donné :
 

  • les contraintes et difficultés à gérer de front 4 équipes premières : Div 1 Nationale Dame, Div 2 Nationale Homme, Div 1 Régionale Homme et Div 2 Régionale Dame,

  • le niveau de professionnalisation de plus en plus exigeant tant en Div 1 Nationale Dame qu'en Div 2 Nationale Homme, ce qui est néanmoins nécessaire pour faire progresser le basket belge,

  • les impositions de la Fédération concernant les droits d'inscriptions et de licence,

  •  
Tout ceci ayant pour conséquence que cela devient financièrement intenable!
 
Même si nos principaux sponsors nous soutiennent avec fidélité depuis plus de 10 ans, nous ne pouvons leur demander un effort supplémentaire à une époque délicate pour tous. Mes propos dans la presse vont donc dans ce sens.
 
Ceci étant, je souhaitais réunir en ce début d'année les différents acteurs de la section féminine mais des problèmes privés m'en ont empêché; étant donné les circonstances, aucune décision n'a dès lors pu être actée à ce jour.
 
Comme je l'ai déjà dit, je suis prêt à céder la gestion de la section féminine à des personnes désireuses de poursuivre l'aventure au plus haut niveau de manière durable et que ce ne soit pas une météorite, ce qui est le plus difficile à assumer!
 
Même si pour tous, l'objectif du club doit rester la formation, pour moi, en tant que président, il est aussi important d'honorer les défraiements de nos joueurs, joueuses, entraîneurs, directeur technique, de payer nos fournisseurs et d'assurer une gestion saine du club, ce pourquoi je me bats et n'hésite pas à m'investir depuis tant d'années!
 
Croyez bien que les décisions à prendre durant les jours à venir ne le seront peut-être pas de gaieté de coeur mais je le ferai comme toujours en bon père de famille!


Dominique Nuydt