Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Basket féminin: play-offs et play-down débutent ce week-end


Rédigé le Vendredi 21 Mars 2014 à 23:31 | Lu 172 commentaire(s)


Castors Braine (face à Spirou Monceau) et Namur-Capitale (face à Jeugd Gentson) ne devraient pas rencontrer trop de difficultés en quart de finale. Les deux autres rencontres s'annoncent nettement plus serrées.


Play-offs - Quart de finale

Sprimont tentera de surprendre Waregem
Sprimont tentera de surprendre Waregem
22/03 Sam 20:30 Royal Castors Braine - Spirou Monceau
22/03 Sam 20:30 Belfius Namur Capitale - Jeugd Gentson
22/03 Sam 20:45 Kangoeroes Boom - Sint-Katelijne-Waver
23/03 Dim 13:00 Declercq Stortbeton Waregem - Point Chaud Sprimont

Les Brainoises, vu leur forme actuelle et les problèmes d'effectif du côté de Monceau (Ballau est très incertaine), devraient logiquement conclure leur quart de finale en deux rencontres. Le journal l'Avenir annonce par ailleurs une éventuelle fusion de Spirou Monceau avec Baulet.

Namur-Capitale face à Gentson devrait également passer un quart de finale "tranquille". La suite sera plus dure avec Waregem ou Sprimont au menu.

Par contre, les deux autres rencontres s'annoncent nettement plus serrées. Sprimont tentera de créer la surprise à Waregem pour ce qui pourrait être un de ses derniers matchs en D1. La confrontation entre les deux équipes anversoises KaBo et SKW, la tête d'affiche de ces quarts de finale, s'annonce très indécise. Kangoeroes Boom aura néanmoins le moral au zénith après sa qualification pour la finale de la coupe au détriment de Namur-Capitale. De plus lors de la dernière rencontre de championnat, KaBo s'était imposé, difficilement est vrai, à SKW sur le score de 77-69.

Play-down

23/03 Dim 15:30 DBC Houthalen - Tulikivi Deerlijk
23/03 Dim 17:00 Crack Blue Cats Ieper - Basket Groot Willebroek

Le classement avant de débuter les play-down est le suivant:

1. BG Willebroek 4 points
2. DBC Houthalen 3 points
3. Deerlijk 2 points
4. Blue Cats Ieper 1 point

En théorie, les deux derniers de ce mini-championnat descendent. En pratique, il y a beaucoup d'inconnues. Du côté francophone, les clubs de R1 ont jusqu'au 4 avril pour s'inscrire aux play-offs de R1, passage obligé pour une montée en D1. Le CEP Fleurus pourrait ainsi devenir champion en R1, mais ne pas jouer les play-offs pour ne pas monter. Ce qui est le cas actuellement. Blégny est dans le même cas. Il n'est cependant pas impossible qu'une solution soit trouvée in extremis pour qu'un club liégeois joue en D1 (en remplacement de Sprimont qui a jeté l'éponge).

Côté néerlandophone, le champion de L1 accède à la D1. Actuellement, Kangoeroes Boom 2 est en tête de la L1 (mais ne peut monter). Son dauphin Laarne pourrait être intéressé. Les deux équipes se rencontrent ce week-end, un match qui devrait décider de l'attribution du titre.

Si finalement aucun club ne décide de monter, la D1 féminine ne pourrait compter que 11 équipes la saison prochaine. Si une seule équipe décide de monter, les 4 équipes qui disputent les play-down resteront vraisemblablement en D1. Bref, comme dans d'autres séries, montée(s) et ou descente(s), c'est la bouteille à encre.


Dominique Nuydt