Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Castors Braine, la bonne surprise de ce début de saison en basket féminin


Rédigé le Dimanche 10 Novembre 2013 à 20:17 | Lu 597 commentaire(s)


La direction brainoise avait clamé ses ambitions à l'aube de la saison. Jusqu'à présent, le pari est tenu, même au-delà des espérances. Cerise sur le gâteau, le public est en train de regarnir les gradins de la salle Gaston Reiff.


Castors Braine's victory dance
Castors Braine's victory dance

Les Castors Braine ont pour objectif de décrocher une place dans le top 3 à l'issue de la saison 2013-2014. La victoire acquise contre Sint-Katelijne Waver est donc importante dans cette perspective. «En gagnant, nous avons déjà deux victoires d'avance sur SKW. Nous sommes donc sur la bonne voie pour atteindre notre objectif, mais la saison est encore longue. On n'est jamais à l'abri d'un pépin» ajoute prudemment Thibaut Petit. Les Brainoises et les Namuroises, invaincues dans le championnat, se retrouveront dimanche prochain pour disputer à Namur une rencontre au sommet que tous les amateurs de basket féminin attendent. «Nous venons d'enchaîner dix victoires consécutives, toutes compétitions confondues. A Braine, nous n'aurions jamais imaginé cela en début de saison. Nous n'aurons pas la pression en nous rendant à Namur. Nous y irons évidemment pour essayer de gagner, mais la pression sera sur les épaules des Namuroises. Ce match devra être une propagande pour le basket féminin. Nous essaieront de nous faire plaisir et de faire un bon match». Namur, Thibaut Petit, connaît bien cette équipe pour l'avoir entraînée lors de la saison 2005-2006. «Namur est le club qui m'a donné une chance d'exercer mon métier de coach au plus haut niveau. J'avais à peine 23 ans». Ce sera donc une rencontre qui se disputera dans un contexte particulier pour le coach brainois.


Rendez-vous en Hongrie avant Namur!

Hasard du calendrier, Namur-Basket et Wallonia Basket (avec 5 Brainoises) se retrouveront tous les deux dans la ville hongroise de Pécsi pour y disputer leurs rencontres d’Europe cette semaine. «Pas dans le même hôtel» a précisé avec humour Thibaut Petit. Et ce quelques jours avant le sommet du championnat qui opposera les Castors Braine à Namur-Basket dimanche prochain... Pour le déplacement en Hongrie, l'effectif de Wallonia Basket sera quasi identique, à l'exception de Merike Anderson qui cédera sa place à Mayombo.


Des gradins bien garnis

Quand la direction actuelle a repris les Castors Braine, le club était nulle part. Alors que les Brainoises n'en sont qu'à leur troisième saison en D1, le public revient de plus en plus nombreux dans la salle Gaston Reiff. L'ancien temple du basket masculin dans les années 90 est en train de devenir un nouveau temple du basket féminin. C'était aussi un véritable pari. Contre SKW, il n'y avait plus une place de libre dans la tribune et si l'engouement du public se confirme, il ne faudra plus attendre longtemps avant que la deuxième ne s'ouvre.


Des actions pour fidéliser le public

Contre SKW, le club avait mis à disposition des jeunes des cartes postales avec les photos de toutes les joueuses. Photos que les jeunes se sont empressés de prendre pour les faire signer par les les joueuses à l'issue de la rencontre. Une petite action sympathique pour fidéliser le public, mais qui mine de rien a demandé beaucoup de travail en amont a confié un membre de la direction (trouver un sponsor pour financer l'opération). C'est au travers de ce genre d'action que l'on reconnaît le dynamisme d'un club. Enfin, toutes les joueuses ont répondu avec plaisir à cette initiative, sans oublier leur petit pas de danse esquissé après la victoire. Il est à parier que d'autres initiatives sympathiques viendront encore meubler le reste de la saison.

Une bien sympathique séance d'autographes
Une bien sympathique séance d'autographes


Dominique Nuydt