Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Coupe AWBB: Mons-Hainaut, club formateur pour les autres?


Rédigé le Lundi 2 Février 2015 à 09:40 | Lu 1245 commentaire(s)


Mons-Hainaut a encore montré lors des demi-finales de la coupe AWBB que son école de formation est performante. Quatre équipes en demi-finale, deux équipes qualifiées pour la finale... mais combien de ces jeunes arriveront à percer en D1 à Mons?


Les résultats des jeunes Montois

U14 GARCONS

CEP FLEURUS - MONS HAINAUT 70-94


U16 GARCONS

COLLEGE SAINT-LOUIS BASKET - MONS HAINAUT 81-49
 

U18 GARCONS

BC ALSAVIN BELGRADE - MONS HAINAUT 61-83
 

U21 GARCONS
LIEGE BASKET - MONS HAINAUT 81-64


Alex Libert, l'ex capitaine montois est allé chercher son bonheur ailleurs... comme d'autres
Alex Libert, l'ex capitaine montois est allé chercher son bonheur ailleurs... comme d'autres
Ces dernières années, Mons-Hainaut a sorti quelques talents de son école des jeunes. Ils font cependant aujourd'hui les beaux jours d'autres clubs de l'élite. Les dirigeants montois devraient se poser des questions, car sans l'exode de leurs talents Belges, ils auraient aujourd'hui six ou sept joueurs capables de tenir la route au sein de la D1.

Par ordre chronologique, il y eu d'abord Niels Marnegrave (BC Oostende via Leuven Bears), Loïc Schwartz (Spirou Charleroi via Wolves Verviers-Pepinster), Alex Libert (Wolves Verviers-Pepinster) Kevin Tumba (Leuven Bears), Lorenzo Giancaterino (Brussels Basket, même si celui-ci traverse une crise de confiance après sa lourde blessure) et aussi, dans une moindre mesure, Manu Lecomte, parti en NCAA (Miami Hurricanes). En effet, ce dernier n'a fait que transiter par Mons, car il était prévu qu'il aille chercher son bonheur outre-atlantique.

De ces jeunes promesses, il ne reste plus que le seul Amaury Gorgemans.

Imaginons que ces jeunes soient restés à Mons, cela donnerait l'effectif suivant:
Poste 1: Niels Marnegrave, Alex Libert, Manu Lecomte
Poste 2: Loïc Schwartz
Poste 3: Lorenzo Giancaterino
Poste 4: Amaury Gorgemans
Poste 5: Kevin Tumba

Peu d'équipes de D1 auraient pu rivaliser avec un tel effectif de joueurs belges!

 

Jouer le top en Belgique et en Europe avec six joueurs belges, le pari réussi du BC Oostende

Ce que Mons n'a pas réussi, mais aussi le Spirou Charleroi, Ostende l'a fait avec brio. L'effectif ostendais renseigne six joueurs belges et ceux-ci ne font pas que de la figuration à la côte. Ils sont des joueurs à part entière et entrent systématiquement en ligne de compte des rotations de Dario Gjergja. La force d'Ostende, c'est de pouvoir évoluer avec 12 joueurs sans que le niveau ne s'en ressente.

Ce qui est d'autant plus surprenant à Ostende, c'est que sur les six joueurs belges, cinq sont francophones:  Khalid Boukichou (Bruxelles), Niels Marnegrave (Liège), Guy Muya (Liège, né au Congo), Pierre-Antoine Gillet (Huy), Quentin Serron (Bruxelles). Seul Jean Salumu (Sint-Niklaas) est né en Flandre.

Un exemple à méditer.

Enfin, du côté carolo, la situation est encore plus grave. Malgré un centre de formation bénéficiant de superbes infrastructures, combien de jeunes carolos ont-ils percé au plus haut niveau ces dernières années? Poser la question, c'est y répondre... Cela devrait cependant changer dans l'avenir, puisque la direction a présenté un plan à long terme qui devrait permettre de combler ces lacunes. Les performances des jeunes en D3 laissent penser que le Spirou Charleroi est sur la bonne voie en la matière. Signalons également que les U21 sont en finale de la coupe AWBB.


Dominique Nuydt

Dans la même rubrique :
< >