Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


D2 basket: Geoffrey Dieu prend le relais de Jean-Marie Barbier (CEP Fleurus)


Rédigé le Vendredi 27 Février 2015 à 08:13 | Lu 1393 commentaire(s)


Il sera sur le banc ce soir pour le seul derby wallon de la saison face à Belgrade.


Dieu intronisé, le communiqué du CEP Fleurus

D2 basket: Geoffrey Dieu prend le relais de Jean-Marie Barbier (CEP Fleurus)

"Ce matin, logiquement,  l’animation de la Nationale 2 a été confiée à Geoffrey Dieu, qui aura donc à gérer le groupe au fil des dernières rencontres de cette saison.

Accorder notre confiance à Geoffrey est une option naturelle, il a toujours été un fidèle serviteur du CEP F, mais a aussi accumulé beaucoup de leçons dans le sillage de Paul Vervaeck, Patrick Verdun ou encore Tom Poppe et Stephan Baczai.


Hier soir, le groupe s’est appliqué pour une séance d’entraînement  évidemment orientée vers le derby contre Belgrade, qui débutera tout à l’heure à 20 h 45. « Depuis l’arrivée de Julien Marnegraeve à la tête de l’équipe namuroise, je constate une évolution dans la mesure où les défaites concédées sont moins sévères dans les chiffres,  il s’agira bien entendu d’aborder l’adversaire avec respect » commente G. Dieu, à quelques heures de la mise en jeu".

 


Le communiqué du CEP Fleurus: « Jean-Ma » démissionne

Au lendemain du match perdu à Waregem, Jean-Marie Barbier a proposé sa démission des fonctions de coach, percevant qu’il n’avait pas le groupe pleinement en mains.

De retour d’un déplacement à l’étranger, le président Mureddu a rencontré (ce soir à 20h30) et écouté Jean-Marie ce jeudi soir, et a accepté sa démission.

Convenant qu’il n’a pu relever le challenge proposé - qualification pour les play offs - J.Marie remercie le CEP F de la chance qui lui a été proposée, et ne cautionne pas les commentaires d’intervenants extérieurs.

L’entraînement de ce jeudi a dès lors été assuré par Geoffrey Dieu, laissant ainsi au comité la nuit pour décider de la gestion du groupe pour les dernières journées du championnat.

 

Une équipe à reconstruire

Avec l'arrêt de Bellin, le départ annoncé de Steinbach à Waregem et la démission du coach Jean-Marie Barbier, le CEP Fleurus devra veiller à terminer en beauté une saison où rien n'a fonctionné comme il était prévu. La direction se trouve désormais devant un nouveau challenge, et pas des moindres, essayer de reconstruire une équipe compétitive dans une D2 dominée par les équipes néerlandophones.


Dominique Nuydt