Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Division 1 dames: Céleste Trahan-Davis, l'assurance tous risques des Castors


Rédigé le Dimanche 3 Novembre 2013 à 15:02 | Lu 270 commentaire(s)


C'est évident, le basket est un sport collectif, une seule joueuse ne fait pas une équipe. Hier pourtant, sans la prestation "cinq étoiles" de son Américaine, les Castors auraient sans doute été battus pour la première fois cette saison.


Céleste Trahan-Davis a un profil rêvé pour tous les coachs, pas uniquement parce que, face au KaBO, elle a inscrit 30 points (9/16 à 2pts, 12/16 LF), pris 15 rebonds et volé 6 ballons. Thibaut Petit, le coach du castors Braine ne tarit pas d'éloges pour sa joueuse, "Elle a une mentalité extraordinaire. Elle a avant tout un tempérament de guerrière. Elle se donne à fond tout le temps, que ce soit à l'entrainement ou en match, elle veut sans cesse travailler et progresser. En tant qu'étrangère, elle doit montrer le bon exemple et c'est ce qu'elle fait".

Céleste Trahan-Davis en action
Céleste Trahan-Davis en action
Il ne faut pas avoir vu jouer souvent Céleste Trahan-Davis pour réaliser que c'est une fille qui se jette sur tous les ballons, qui ne s'avoue jamais vaincue et qui ose prendre ses responsabilités comme elle l'a fait hier soir en plantant le panier de la victoire. Thibaut Petit poursuit: "C'est une véritable compétitrice. Je la voulais à Arras, je suis persuadé qu'elle a le niveau pour une compétition exigeante comme le championnat français, le président a refusé".
 
Avant d'atterrir aux Castors Braine, Céleste Trahan-Davis a pas mal voyagé. Elle est passée par le Luxembourg (Dudelange), la Lituanie (Kibirkstis), l'Allemagne (Saarlouis), la Suisse (Fribourg). "Je l'ai vue évoluer en Suisse, je la connaissais. Elle marque, elle prend des rebonds, c'est une joueuse très constante, elle est toujours présente. La voir évoluer à ce niveau ne m'étonne pas du tout. Que ce soit face à un bon adversaire ou  face à une équipe plus faible, sa concentration est toujours la même, elle sortira le même match".