Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Division 1 dames: Namur battu à Waregem, une défaite qui pourrait faire des dégâts


Rédigé le Lundi 9 Décembre 2013 à 08:56 | Lu 296 commentaire(s)


Le clash entre le coach Julian Alaman Martinez et Laurence Van Malderen a sans doute précipité la chute des Namuroises à Waregem. Le conseil d'administration du club en est d'ailleurs bien conscient et fait l'analyse de cette situation. Avec quelles conséquences? On devrait le savoir bientôt.


Laurence Van Malderen
Laurence Van Malderen
Que s'est-il passé à Waregem? Alors que Namur mène 31 - 37 à la 18e, un incident éclate entre Julian Alman Martinez et Laurence Van Malderen. Le coach reproche à sa joueuse son non-respect des consignes défensives et c'est le clash! Les deux protagonistes ne s'échangent pas que des amabilités, Van Malderen en rage quitte le parquet. Les championnes de Belgique qui dominaient la rencontre encaissent un 24 - 12 dans le 3e quart... sans leur intérieure qui reste punie au bout du banc. Les Namuroises se lancent pourtant dans une folle remontée qui sera encore compliquée par la faute technique de leur coach. Elles n'échoueront finalement qu'à deux petits points (75-73).


Julian Alman Martinez
Julian Alman Martinez
En soi, perdre à Waregem n'a rien de dramatique pour les Namuroises. Il s'agit de leur première défaite de la saison et elles restent bien accrochées à la première place du classement. Les dirigeants se retrouvent devant un sacré dilemme: comment doivent-ils réagir pour éteindre l'incendie? Laurence Van Malderen est incontournable dans un effectif namurois qui ne compte que sept joueuses professionnelles. Pourront-ils apaiser les tensions Julian Alman Martinez et Laurence Van malderen? Doivent-ils conserver la joueuse et se séparer de leur coach ou inversement? Le président et son comité doivent maintenant analyser la situation et prendre la meilleure décision pour que les Namuroises puissent continuer leur saison sereinement.