Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Division 2 basket Hommes: le CEP Fleurus et Sprimont se sont imposés


Rédigé le Samedi 8 Février 2014 à 09:32 | Lu 258 commentaire(s)


Vendredi soir, les deux clubs wallons ont rempli leur mission. Sprimont s'accroche plus que jamais à sa quatrième place, tandis que le CEP Fleurus a renoué avec la victoire. Et si Fleurus n'avait pas dit son dernier mot pour les play-offs?


Malgré l'annonce de la disparition de la D2 la saison prochaine (même si la certitude a fait place à une interrogation), les joueurs de Pascal Horion continuent de se vider les tripes sur le parquet. C'est Melsele, autre candidat aux play-offs qui en a fait les frais hier soir en s'inclinant 92-78 à Spirmont. A noter que Melsele a évolué sans Renier (blessé) et Wouters (malade).

Basics Melsele: Hofman 27, Lamot 4, Sterk 13, Xhaet 7, Dhaens 8, Leten 3, Mukole 16.

Le CEP Fleurus renoue avec la victoire, porté par Amaury Marion

Amaury Marion (CEP Fleurus)
Amaury Marion (CEP Fleurus)
CEP Fleurus - Turuka Willebroek 99-77

Quarts-temps: 20-24, 31-13, 24-20, 24-20
CEP Fleurus: Lemy 0-6, Mertens 0-2, Jonniaux 16-2, Depouhon 2-6, Van Den Berghe 3-2, Manzanza (-), Marion 10-9, Maio 0-7, Bauwens 2-2, Hazard 4-4, Behaderovic 0-2, Ilongo 14-6.
Turuka Willebroek: Crucifix 11-2, Roelandts 13-14, Van Moer 0-2, Van Den Bosch 3-8, De Campos 6-3, De Leeuw 4-11.

Après des débuts difficiles dans le premier quart, les Fleurusiens ont fait la différence dans le deuxième (51-37 à la mi-temps). En deuxième, le CEP a contrôlé ses adversaires. A noter, les 19 points inscrits par Amaury Marion.

Il reste 8 rencontres aux joueurs de Tom Poppe pour essayer d'accrocher in extremis une sixième place synonyme de play-offs. Mathématiquement, ce n'est pas impossible à condition de réaliser un sans faute. La semaine prochaine, ce sera quitte ou double puisque le CEP se déplace à Melsele qui les précède d'une petite victoire au classement général. Si l'espoir doit renaître, c'est à Melsele qu'il doit prendre racine. Ensuite, ce sont deux gros bras qui débarqueront à Bonsecours, Sprimont (4ème) et Gembo (deuxième). Un programme difficile, mais pas totalement impossible si le CEP parvient à élever son niveau de jeu face aux ténors de la série.


Dominique Nuydt