Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Division 2 hommes: Nicolas Tsasa, le chaînon manquant du CEP


Rédigé le Dimanche 17 Novembre 2013 à 13:36 | Lu 512 commentaire(s)


Vendredi, le CEP Fleurus a remporté une troisième victoire consécutive. Voilà qui confirme le renouveau d'une formation qui joue de mieux en mieux sous les ordres de Tom Poppe. Mais le mentor gantois n'est pas le seul à apporter un sacré plus aux Bernardins.


Tsasa et Poppe, les hommes du renouveau fleurusien
Tsasa et Poppe, les hommes du renouveau fleurusien
Melsele, récent tombeur de Sprimont a mené la vie dure au CEP Fleurus. Pendant dix minutes, les visités ont même balbutié leur basket au point que Tom Poppe a dû s'énerver. Et puis, Nicolas Tsasa est monté au jeu. Rapidement, sous son impulsion, les Fleurusiens vont inverser complètement le cours de cette rencontre. Le marquoir va alors évoluer très vite côté visités.  De 15 - 17, il passe à 28 - 17 au terme de plusieurs attaques rondement menées. Thomas Bauwens est passé par là. Ronny Bayer tentera bien de couper l'élan du CEP en demandant un temps-mort mais ça ne change strictement rien. Joeri Moonen met Melsele dans les cordes avec trois bombes en moins de quatre minutes. Au repos, c'est 42 - 30. Les Bernardins qui semblaient douter sont cette fois rassurés, tout le contraire de leurs adversaires qui se demandent ce qui a pu se passer.

La réponse est pourtant simple: Nicolas Tsasa est monté au jeu. Le meneur de la salle Bonsecours démontre qu'il est bien l'homme qui manquait au CEP Fleurus depuis le début de saison. Son retour de blessure permet au capitaine Christian Ilongo de descendre à l'aile, là où il fait le plus de dégâts. Tsasa ne libère pas qu'Ilongo (18 pts, 3/6 à 2pts - 2/4 à 3pts - 6/9 LF). En authentique meneur, il bonifie le jeu offensif de tous les joueurs du CEP.

Score final 77-56, l'écueil Melsele a été franchi, le test est parfaitement réussi. Vendredi prochain, les hommes de Tom Poppe se déplaceront à Sprimont pour un derby wallon qui promet. Battus le week-end passé par Melsele, les Sprimontois se sont offerts vendredi la tête de St Jan et ils comptent bien maintenant faire trébucher le CEP.