Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Division 2 hommes: la réaction de Pascal Horrion après la victoire de Sprimont


Rédigé le Samedi 2 Novembre 2013 à 17:30 | Lu 205 commentaire(s)


Hier soir, face à Willebroek, Sprimont en s'imposant 78 - 52 a signé sa septième victoire consécutive. Pascal Horrion se montrait fort logiquement très satisfait de la prestation de ses joueurs.


"Il faut rester vigilant tout le temps avec cette équipe de Willebroek. Elle revient quand même à 47 - 41 dans le 3e quart-temps. Le coach adverse voulait ralentir le tempo et nous, nous avons besoin de courir" explique Pascal Horrion, le coach sprimontois. "Si nous ne parvenons pas à imposer un jeu rapide, on se retrouve en difficulté. Nous avons donc dû changer notre manière de défendre en imposant un trap pour pouvoir intercepter quelques ballons. Il fallait changer notre défense pour pouvoir partir plus vite devant. Si nous n'avions pas fait ça, nous allions nous endormir. C'est aussi ce que le Soba a essayé de faire. Il faut vraiment que nous restions sur nos gardes dans ce genre de match sinon, nous retombons très vite dans nos travers".

Pascal Horrion a aussi des objectifs humains
Pascal Horrion a aussi des objectifs humains
Malgré ses sept victoires consécutives, Pascal Horrion parle encore des trois succès qui manquent à Sprimont pour assurer son maintien. "Très sincèrement, on ne savait pas où nous situer en début de championnat. C'est notre troisième saison en division 2. Nous avions trois gars qui nous quittaient. Nous les avons remplacés par trois joueurs qui n'avaient pas beaucoup d'expérience même si, encore aujourd'hui, ils ont très bien joué. Il ne faut pas oublier que, désormais, nous allons entamer une série de matchs très compliqués. Il ne faut pas faire 0/7".

Le maître-mot du coach de Sprimont est "plaisir" et, ça se voit sur le parquet. "On  prend du plaisir sur le terrain. On aime bien se retrouver pour aller boire un verre, pour jouer au poker, pour aller au cinéma. Lors des matchs, ça se ressent au niveau de la cohésion du groupe. Quand un joueur est dans un moins bon jour, ce n'est pas grave, l'autre est là pour lui remonter le moral. Ca, c'est vraiment très positif. C'est un des objectifs que j'ai fixés. Il y a des objectifs sportifs mais moi, j'ai aussi des objectifs humains".