Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Division 2: le CEP Fleurus en progrès


Rédigé le Samedi 18 Octobre 2014 à 15:22 | Lu 444 commentaire(s)


Waregem, champion de D2 en titre, sans 3 joueurs de base, a offert une solide réplique à Fleurus. L'équipe de Jean-Marie Barbier a livré une rencontre encourageante sur le plan défensif.


Linskens (n°14) a été intenable sous les anneaux
Linskens (n°14) a été intenable sous les anneaux

Le coach du CEP Fleurus avait modifié son cinq de base, d'une part parce que Christian Ilongo est blessé et d'autre part parce que Arne Steinbach ne répond pas totalement aux attentes. C'est donc Max Mureddu et Thomas Mertens qui ont entamé, avec un certain bonheur, la rencontre. (6-1). Waregem, avec le grand Mikhail Linskens (2m13, ex Wyoming NCAA, Liège, Brussels et Oudenaarde) au four et au moulin, a inversé la tendance (6-8) avant que le CEP ne se détache légèrement après le premier quart. Dans le deuxième, si les joueurs de Jean-Marie Barbier se sont montrés assez solides en défense, il n'en allait pas de même en zone offensive. Fleurus a néanmoins conservé son avantage de 4 unités à la pause (38-34). Le troisième quart fut le meilleur côté fleurusien, avec notamment Lucas Bearzotti (22 points). A la demi-heure, l'avance était de 10 unités pour l'équipe locale (72-67). Waregem a lancé ses dernières forces dans la bataille dans le dernier acte en s'appuyant sur Linskens (23 points), intenable sous les anneaux. L'avance de Fleurus était réduite de moitié dans le money-time, mais le passage en défense en zone dans les dernières minutes a permis au CEP d'engranger sa deuxième victoire de la saison. Une prestation encourageante sur le plan défensif, mais il reste encore beaucoup de travail à accomplir pour retrouver une certaine fluidité sur le plan offensif. Si la confiance revient, cela ne saurait tarder. Il faut ajouter, à décharge de Fleurus, que cette victoire a été acquise sans le concours de Christian Ilongo (foulure au poignet, encore une ou deux semaines d'absence) et avec Kevin Jonniaux qui souffre également du poignet. Ceci explique certainement aussi la difficulté de trouver la faille dans la défense adverse. Bearzotti, avec 22 points, a probablement livré sa meilleure partie de la saison. La semaine prochaine, le CEP Fleurus pourra même envisager une deuxième victoire de rang avec un déplacement à Belgrade.


CEP Fleurus - Waregem 72-67

Quarts-temps: 22-18, 16-16, 20-14, 14-19

Evolution du score: 22-18, 38-34, 58-38, 72-67

 

CEP Fleurus: Vangu 3-9, Steinbach 6-7, Maesfrancx 2-2, Bearzotti 12-10, Bauwens 6-2, Jonniaux 3-2, Bellin 6-2, Mureddu, Mertens.

Waregem: Samaey 5-2, Van Hulle 6-6, Naudts 4-11, Dhondt 1-0, Haeck 2-5, Bruyneel, Linskens 14-9, Vanderhaegen 2-0.




Dominique Nuydt