Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Division 3A Basket: derbies bruxellois et carolo au programme


Rédigé le Vendredi 17 Octobre 2014 à 09:33 | Lu 359 commentaire(s)


United Woluwé Basket ouvre le bal ce vendredi soir face au RPC Schaerkeek. L'Essor Charleroi pourrait aligner Smaïl Bouchlarhem (ex international marocain).


Vendredi 21.00 UNITED B WOLUWE RPC SCHAERBEEK  
Samedi 20.30 PANTERS BAASRODE NIVELLES  
Samedi 20.30 LATEM-DE PINTE KORTRIJK SP CB  
Samedi 19.45 ESSOR CHARLEROI US LAMBUSART  
Samedi 20.45 KBBC OOSTKAMP WEVELGEM  
Dimanche 16.00 OKAPI AALSTAR SPIROU CHARLEROI  
Dimanche 17.00 BBC FALCO GENT BB GEMBLOUX  

Photo (c) Essor Charleroi
Photo (c) Essor Charleroi

L'équipe de Nicolas Joostens, United Basket Woluwe, ne devrait pas connaître trop de difficultés face au RPC Schaerbeek, même s'il s'agit d'un derby. Les Schaerbeekois n'ont pas encore gagné le moindre match en six sorties. Pour United Woluwé, une victoire est indispensable pour recoller au groupe de tête.
 

L'Essor Charleroi et Lambusart traversent une crise de confiance. Malheur au vaincu dans ce derby. Smaïl Bouchlarhem, joueur marocain âgé de 33 ans (qui a aussi évolué en R2 chez nous à Tintigny) pourrait faire son apparition sur le parquet, même s'il est encore hors forme. Il pourrait néanmoins offrir à l'Essor un point de fixation intéressant dans la raquette. L'US Lambusart, après la claque reçue la semaine dernière à domicile face à Falco Gent devra se reprendre sous peine de connaître une nouvelle désillusion.
 

Le Spirou Charleroi se déplace chez les jeunes de l'Okapi Aalstar où ils devront surtout se méfier des frères Vermoesen qui font parler la poudre depuis le début de la saison. Le problème avec les Carolos, qui disposent de qualités, c'est que d'une semaine à l'autre, on ne sait pas trop quel visage ils montreront. Pour s'en sortir à Alost, ils devront être à 100%.
 

Gembloux (0 victoire en 6 rencontres) ne partira pas favori pour son déplacement à Falco Gent, une des grosses écuries de la série. La bonne tenue face au leader Oostkamp la semaine dernière laisse tout de même un peu d'espoir au coach de Gembloux, Jacques Grégoire.
 

Enfin Nivelles, qui n'a que joué que trois rencontres jusqu'à présent, a les armes pour s'imposer à Bassrode. Reste à voir s'ils ne manquent pas de rythme...



Dominique Nuydt