Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Division 3A Messieurs: la présentation du programme du week-end


Rédigé le Vendredi 10 Octobre 2014 à 11:45 | Lu 303 commentaire(s)


US Lambusart - BC Oostkamp en tête d'affiche. Un international marocain à l'Essor Charleroi?


Gembloux accueille le BC Oostkamp - Photo (c) Gembloux
Gembloux accueille le BC Oostkamp - Photo (c) Gembloux

Division 3A

 

Samedi 20.30 US LAMBUSART BBC FALCO GENT        
Samedi 20.30 KORTRIJK SP CB OKAPI AALSTAR        
Samedi 21.00 BB GEMBLOUX KBBC OOSTKAMP        
Dimanche 15.00 SPIROU CHARLEROI PANTERS BAASRODE        
Dimanche 16.30 RPC SCHAERBEEK LATEM-DE PINTE        
Dimanche 17.00 HOLSTRA WEVELGEM ESSOR CHARLEROI  

 

La rencontre Nivelles - United Basket Woluwé est reportée au 23 octobre 2014.

 

L'US Lambusart reçoit la redoutable équipe de Falco Gent et devra peut-être se passer de Mathieu Bastien qui a des soucis à la cuisse. Largement battu la semaine dernière à Oostkamp (85-67), Lambusart doit se reprendre devant son public.

 

Oostkamp qui carbure au super depuis le début de la saison sous la houlette de Gerrit Major (ex BC Oostende et Mons-Hainaut notamment) se déplace à Gembloux. La tâche s'annonce quasi insurmontable pour Gembloux, bon dernier avec 0 victoires en 5 rencontres. Le RPC Schaerbeek, avec le même bilan que Gembloux, reçoit le leader De Pinte dans un match qui s'annonce également disproportionné.

 

Le Spirou Charleroi 2 a une belle carte à jouer face à Baasrode si les jeunes carolos parviennent à maintenir leur concentration pendant 40 minutes, ce qui n'avait pas été le cas lors des deux derniers matches.

 

Enfin l'Essor Charleroi connaît quelques problèmes d'effectif. Amisi a été remercié et Devos ne sera pas du déplacement à Wevelgem. Le coach Pascal Chouli ne pourra compter que sur six joueurs, le banc sera complété par des jeunes. Un poste 5, un international marocain, est à l'essai. Il est cependant hors condition et ses prétentions seraient trop hautes selon le journal l'Avenir.

 



Dominique Nuydt