Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Division 3A: match au sommet entre le BC Ninane et Oxaco Boechout


Rédigé le Vendredi 22 Novembre 2013 à 18:07 | Lu 700 commentaire(s)


Ninane est la dernière équipe masculine invaincue dans les séries nationales. Samedi, elle reçoit le deuxième classé, Oxaco Boechout. Elle compte sur ses supporters pour la soutenir. Rendez-vous samedi à 20h45.


L'équipe liégeoise a réalisé une impressionnante série de 10 victoires consécutives et trône en tête de la division 3A, juste devant Boechout (8 victoires, 2 défaites). Ce sera le match au sommet de la onzième journée. «Je m'attendais à être dans le top 3, mais 10 matchs sans défaite, je ne pensais pas que cela aurait été possible» explique Mark Hawley, l'entraineur d'origine anglaise de l'équipe liégeoise. Ancien joueur professionnel, il a notamment joué pour Liège et Huy en D1, il a terminé sa carrière de joueur à Ninane avant d'y rester comme coach. «Cela fait quelques années que Boechout est en D3, c'est une équipe que nous connaissons bien et qui n'a pas beaucoup changé. Elle est surtout dangereuse par son meneur et par deux ailiers qui sont très forts. L'équipe a été visionnée la semaine dernière contre Esneux et mes joueurs ont eu droit à une séance vidéo pour préparer cette rencontre au mieux» ajoute l'entraîneur.


Division 3A:  match au sommet entre le BC Ninane et Oxaco Boechout

Objectif D2

«Si nous gagnons, nous ferons un grand pas vers notre objectif, même si le championnat est loin d'être fini. Nous avons eu un programme assez favorable au premier tour en recevant nos principaux adversaires à domicile. Au deuxième tour, nous devrons nous rendre chez eux. Nous devrons également veiller à ne pas perdre chez des adversaires plus faciles. La concentration devra être présente. Boechout, c'est notre plus gros match de la saison et même si nous perdons, ce ne serait pas catastrophique. Nous ressentons une certaine pression, mais nous devons la mettre à profit pour jouer notre meilleur basket» relate Mark Hawley. La montée, c'est bien l'objectif du club, même si cela demandera forcément plus de moyens. Pour une D3, il faut compter entre 10.000 et 11.000 euros de frais. Pour une D2, c'est le double. En D3, Ninane attire en moyenne 300 spectateurs contre les autres équipes liégeoises de la série qui sont autant de derbys. Il n'est pas dit qu'il y aura autant de monde contre Boechout alors qu'il s'agit d'un match au sommet. «Comme dans beaucoup d'autres clubs, même ceux évoluant à des échelons supérieurs, il devient de plus en plus difficile d'attirer du monde. Probablement un des effets de la crise» confirme par ailleurs le responsable de la communication du club liégeois.


Tous les joueurs ne sont pas à 100%

Ninane ne sera pas au complet pour recevoir Boechout. Romain Peremans est out depuis quelques semaines suite à une élongation aux abdominaux. Romain Fassotte s'est entraîné une fois cette semaine mais devrait être en mesure de jouer et François Lhoest n'est pas à 100%. Il a un problème au cartilage du genou et ne s'entraîne qu'une fois par semaine. Si tout se passe bien ce week-end, il pourra passer à deux séances par semaine. «Je dispose d'un bon banc, j'ai neuf ou dix joueurs qui peuvent débuter un match. Les absences ne sont pas trop préjudiciables à nos résultats» précise le coach. Parmi les joueurs à surveiller à Ninane, outre Lhoest et Xavier Collette (ex Liège et Excelsior Bruxelles) qui ont tenté leur chance en D1, il y a un pur produit du club, Etienne Dubois. Né en 1995 et évoluant au poste de meneur, il est un pur talent qui ne demande qu'à grandir.


Dominique Nuydt