Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Division 3B Hommes: victoire écrasante de United Woluwe au CEP Fleurus


Rédigé le Dimanche 5 Janvier 2014 à 22:36 | Lu 524 fois | 0 commentaire(s)


Les Bruxellois n'ont pas fait dans le détail et se sont imposés 51-105 dans la salle de Bonsecours. Cette victoire leur permet de rejoindre Ypres en tête du classement de la D3B. Le titre est un objectif réaliste pour les joueurs de Nicolas Joostens.


Les 4 bras de Louis Hazard n'ont pas suffi pour arrêter la fougue de Woluwe
Les 4 bras de Louis Hazard n'ont pas suffi pour arrêter la fougue de Woluwe
Quart-temps: 9-22, 13-32, 18-25, 11-26
Evolution du score: 9-22, 22-54, 40-79, 51-105

Dès le premier quart, Woluwe a pris les Fleurisiens à la gorge. Plus agressifs en défense et plus rapides sur toutes les actions, ils n'ont pas laissé la moindre chance aux jeunes fleurisiens. Ces derniers ont singulièrement manqué d'envie et ce n'est pas ainsi qu'ils parviendront à sauver leur peau en D3. Par contre, Woluwe peut encore rêver du titre et de la D2. "Nous avons bien travaillé durant la trêve. Il n'y a pas eu photo, nous n'avons pas laissé Fleurus entrer dans le match.Je suis également satisfait de la balance défensive - offensive de notre prestation ainsi que de l'apport des jeunes joueurs. Ils ont bien progressé depuis le début de la saison" se réjouit le coach Nicolas Joostens. "Si nous pouvons monter cette saison, nous le ferons, mais nous ne sommes pas les seuls à l'ambitionner. Il y a évidemment Ypres, mais aussi Gistel et Falco. Il est dommage que les play-offs n'existent pas en D3" ajoute-t-il. En D3, seul le champion monte en D2. "Nous devons encore nous rendre à Ypres, mais nous recevons Gistel chez nous. Le mois de janvier sera peut-être un peu dur à gérer car il n'y a pas moins de six de mes joueurs qui doivent passer des examens. Quant au mois de février, ce sera le mois décisif car nous rencontrerons tous nos adversaires. Nous devrions être fixé sur notre sort à la fin du mois de février" conclut-il.



Dominique Nuydt

Nouveau commentaire :