Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Eric Struelens, manager sportif à Willebroek


Rédigé le Dimanche 27 Octobre 2013 à 13:19 | Lu 174 commentaire(s)


C’est une des grosses nouvelles de la semaine, l’ancien porte-drapeau du basket belge va mettre toute son expérience au service du petit poucet de l’Ethias League.


Eric Struelens, manager sportif à Willebroek
«J’ai vu un mieux par rapport à la semaine dernière» déclare d’emblée Eric Struelens. «Les joueurs US ont montré qu’ils avaient le niveau. Il reste néanmoins beaucoup de détails à régler. Concéder 11 rebonds offensifs, cumulé avec 20 pertes de balle, c’est encore beaucoup trop. Le positif est que nous sommes restés dans la rencontre. Nous avons fait jeu égal dans le premier quart et nous avons limité Mons à 12 points dans le troisième».

Peldic-Struelens, le duo qui doit rehausser le niveau de jeu des Kangoeroes
Peldic-Struelens, le duo qui doit rehausser le niveau de jeu des Kangoeroes

Construire une équipe compétitive

Les Kangoeroes ne comptent que trois joueurs professionnels dans leurs rangs, les trois joueurs américains. Tous les autres sont des semi-pros qui s’entrainent après leurs heures de travail. Dans ces conditions, il est difficile de rivaliser avec les autres équipes de l’Ethias League.

«J’ai un rôle de manager sportif. Je vais donner mon opinion au coach, lui présenter des joueurs… Toutes les décisions sportives seront prises à deux. Le rythme des entrainements va passer de 4 à 5 fois par semaine, tous les jours de 20h30 à 22h00. Je vais surtout m’atteler à construire une équipe plus compétitive pour la saison prochaine. Je veux que Willebroek dispose de six joueurs pros la saison prochaine comme le Brussels» ajoute Struelens, qui outre son rôle de manager sportif, est aussi sponsor du club via sa ligne de vêtements sportifs «Basket Player».

Alexander Peldic, coach de Willebroek : «Je n’ai eu que trois jours»

Il veut avant tout mettre l’accent sur l’aspect défensif chez les Kangoeroes. «Il est impossible de tout changer en trois jours. Tactiquement et physiquement, elle est très faible. Je débute avec un difficile programme, Mons à domicile avant un déplacement au BC Oostende. Contre Mons, l’objectif était de limiter la casse et de jouer un low scoring game.  L’objectif est atteint dans la mesure où nous avons réussi à limiter l’écart avec nos adversaires en-dessous de la barre des 10 points pendant 38 minutes. C’est déjà une belle performance. Je constate aussi qu’il n’y a pas de balance dans l’équipe et très peu de complémentarité dans l’équipe. Je vais juste poursuivre mon travail… » a déclaré le nouveau coach.
Eric Struelens, manager sportif à Willebroek


Dominique Nuydt