Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Ethias League: Le Spirou a surclassé le Brussels 93-77


Rédigé le Jeudi 9 Janvier 2014 à 15:03 | Lu 268 commentaire(s)


Il n'y a pas vraiment eu de rencontre hier soir, le Spirou s'est (trop) rapidement mis à l'abri face à des Bruxellois qui ont commis trop d'erreurs pour pouvoir rivaliser.


Joe Trapani dans tous les bons coups
Joe Trapani dans tous les bons coups

Pendant un demi-heure, le Spirou a déroulé devant le Brussels (77-44), avant d'encaisser 33 points dans le dernier quart. Un relâchement coupable que Giovanni Bozzi n'a pas apprécié. «Par respect du public, il est dommage d'avoir relâché la pression dans le dernier quart et d'avoir encaissé 33 points dans les dix dernières minutes. Sinon, il y a eu du rythme, nous avons été agressifs dans la conquête du rebond offensif et nous avons bien attaqué la défense en zone adverse en cherchant le high post». Le Brussels a concédé 24 pertes de balle pendant la première demi-heure... difficile de rivaliser dans ces conditions. «Les pertes de balle, c'est notre point faible et nous le savons. Nous devons continuer à travailler. J'aurais espéré que nous aurions pu rester plus longtemps dans le match, mais nous avons manqué de fierté, de concentration et de discipline. Nous vivons une période un peu compliquée...» a commenté Serge Crèvecoeur. Malgré la défaite, tout n'a pas été négatif du côté bruxellois. Ubel (24 points et 11 rebonds) a été fidèle à sa fraîche réputation, Ryan a inscrit 29 points (pour l'essentiel dans le dernier quart quand la pression carolo était moindre). Serge Crèvecoeur en a aussi profité pour accorder du temps de jeu à Maxime Depuydt (11 points en près de 18 minutes de jeu) et à Verspeeten. Giovanni Bozzi a fait de même avec Lambot et Steenberghs. Dans les rangs carolos, Trapani a recueilli la meilleure évaluation et confirme ses prestations du mois de décembre (22 points, 6 rebonds pour 31 d'évaluation et MVP de la rencontre).


Loubry mis sous pression

11 points pour Maxime Depuydt (n°11)
11 points pour Maxime Depuydt (n°11)
Le coach carolo a utilisé une tactique intéressante, à la fois pour museler le meneur adverse et pour économiser le sien. Wen Mukubu a été commis à la garde de Loubry et Mallet à celle de Ryan. Mukubu, en manque de confiance ces derniers temps, a été aligné d'entrée avec des effets positifs. «Il y a des joueurs qui ont besoin d'être aligné dans le starting five pour être en confiance. Wen a amené beaucoup d'énergie, sa manière de défendre sur Loubry a permis de maintenir une grande intensité défensive. Mallet, en l'absence de Steinbach, doit jouer longtemps. Raison pour laquelle, j'avais décidé qu'il tienne le shooteur adverse. Cela lui a permis de ne pas devoir exercer une pression tout terrain et de s'économiser un peu sur son travail défensif» a expliqué Giovanni Bozzi. Autre son de cloche du côté du Brussels. «Loubry doit être capable de jouer quand on met plus de pression sur lui» a relevé Serge Crèvecoeur.



Dominique Nuydt