Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Ethias League: Mons-Hainaut n'a pas le niveau d'une équipe du Top 4


Rédigé le Dimanche 10 Novembre 2013 à 09:04 | Lu 264 commentaire(s)


Yves Defraigne n'y va par quatre chemins pour expliquer la défaite de son équipe 83 - 86 face à Louvain. L'absence de Justin Cage n'explique pas tout, les Montois n'ont pas la mentalité d'une équipe du top 4.


Defraigne se pose des questions
Defraigne se pose des questions
17 - 28 à la fin du premier quart-temps, ce score dans un duel que les renards ne pouvaient pas perdre explique à lui seul beaucoup de choses. Impossible de gagner un match aussi important en encaissant autant de points en dix minutes.
 
Les renards sont complètement absents en défense et laissent leurs adversaires imposer leur rythme. Une équipe qui revendique le top 4 ne peut pas se permettre un tel début de rencontre, que ce soit à domicile ou en déplacement. Le talent ne suffit pas, il faut aussi avoir la mentalité. A ce niveau, leur manque de volonté, de rage de vaincre sont bien trop flagrants. Guy Muya a tenté de tirer l'équipe vers le haut, il s'est souvent retrouvé bien seul.

Mons-Hainaut prouvera lors des 30 minutes qui suivront que cette équipe de Louvain est à sa portée. Les Montois gagneront ces trois quart-temps, ils reviendront même à 66 partout. La pièce aurait finalement pu tomber de leur côté s'ils avaient entamé ce duel comme ils ont joué cette dernière demi-heure. Ce match, ils l'ont perdu lors des dix premières minutes parce qu'ils n'ont pas affiché la rage de vaincre indispensable d'un groupe qui veut la victoire.
 
Mons-Hainaut sans Cage n'a pas le niveau d'une équipe du top 4 et devra batailler derrière le quatuor Alost - Anvers - Ostende - Spirou pour accrocher une place dans les play-offs. Remplacer Justin Cage n'effacera pas tous les problèmes. Le coach Yves Defraigne a déjà expliqué que, pour lutter avec les équipes du haut de classement, ce sont quatre nouveaux joueurs que les dirigeants doivent lui offrir. Tout le monde sait que le club n'en a pas les moyens.