Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Ethias League: après 4 journées plus aucune équipe n'est invaincue!


Rédigé le Dimanche 20 Octobre 2013 à 10:10 | Lu 82 commentaire(s)


Mons-Hainaut battu à Liège et Alost qui subit la loi de Louvain, il n'aura fallu que 4 matchs pour faire tomber le brevet d'invincibilité de toutes les équipes de l'Ethias league.


Louvain crée la surprise de la 4e journée
Louvain crée la surprise de la 4e journée
Qui aurait cru ça? Tous les amateurs imaginaient un championnat disproportionné, une compétition qu'Ostende et Charleroi allaient survoler. Certains voyaient bien Alost jouer le trouble-fête. Mais, sur le long terme, avec un noyau moins large, les Okapis allaient avoir des difficultés à rivaliser avec les deux grands favoris au titre.

Mons-Hainaut et Anvers termineraient d'office dans les play-offs. Il ne restait donc plus qu'une seule place à attribuer, elle devait se jouer entre Louvain, Pepinster et Liège. Le Brussels et Willebroek étaient là pour faire nombre.

Elles étaient belles nos certitudes...
 
Le début de saison du Spirou en a surpris plus d'un. Battus par Alost d'entrée puis à Mons, les hommes de Bozzi semblaient à côté de leurs basket.
 
Ostende est alors devenu le favori N°1, les Côtiers ont loupé de peu leur qualification pour l'Euroleague. Cette analyse semblait logique. Nouvelle surprise le week-end passé, les Ostendais sont battus à Anvers, sur le parquet d'une équipe en pleine reconstruction. Et qui est le leader après 3 journées de championnat? Le Brussels!
 
Les regards se tournent alors vers Mons-Hainaut et surtout vers Alost qui a été impressionnant au Spiroudôme. Vendredi, les Renards subissent la loi des Liégeois et hier, ce sont les Alostois qui sont battus par Louvain, et dans leur forum encore.
 
Qui a dit que ce championnat à dix risquait d'être long et pénible? Finalement, qui sera dans les six pour les play-offs? Les "spécialistes" oseront-ils encore se mouiller?
 
Une certitude toutefois. Willebroek est bien le petit poucet attendu. Ouf, voilà au moins quelque chose qui était attendu... Finalement, ce championnat est beaucoup plus passionnant que prévu. Personne ne s'en plaindra.