Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Ethias League: le Brussels Basket a failli créer la surprise face aux Antwerp Giants.


Rédigé le Dimanche 2 Février 2014 à 17:01 | Lu 241 commentaire(s)


Déforcés par les absences de trois joueurs importants, Ross, Ryan et Gueye, les Bruxellois ont tenu la dragée haute aux Giants. Il s'en est fallu de très peu pour qu'ils ne l'emportent. A l'arrivée, ils encaissent cependant leur dixième défaite de rang. Les Anversois ont pu compter sur Maxime De Zeeuw et Jean-Marc Mwema pour faire la différence.


Technique

Photo (c) via Twitter BrusselsBasket5
Photo (c) via Twitter BrusselsBasket5
Evolution du score: 21-27, 39-52, 58-64, 85-93
Quarts-temps: 21-27, 18-25, 19-12, 27-29
BRUSSELS BASKET (26/41 à 2 pts, 7/22 à 3 pts, 12/20 lf, 35 rbds, 23 fp, 18 a.): Loubry 13, Celis 13, Hall 4,  Lichodzijewski 15, Depuydt 10, Hockins 11, Ubel 19, Pourtoit 0.
ANTWERP GIANTS (18/32 à 2 pts, 12/30 à 3 pts, 21/28 lf, 31 rbds, 18 fp, 19 a.): Moors 9, Driesen 2, Donkor 0, Turner 8, Pearson 18, Stewart 7, Mwema 19, Simons 5, De Zeeuw 25.

Double-double pour Maxime De Zeeuw

Un double-double pour Maxime De Zeeuw, 25 points, 10 rebonds
Un double-double pour Maxime De Zeeuw, 25 points, 10 rebonds
Le Brussels Basket a bien accroché les Antwerp Giants pendant le premier quart, à la 8ème, il était même devant (21-19) grâce à un panier de Celis. Les Anversois, grâce à des triples de Turner et de Jean-Marc Mwema, se sont cependant adjugés le premier quart (21-27). Avec trois joueurs de base en moins, même si Serge Crèvecoeur a pu compter sur le nouveau venu Adam Hall, il a été difficile de tenir le rythme des Anversois. Au fil des minutes, l'écart a grandi, notamment sous l'impulsion d'un ancien de la maison, en l'occurrence Maxime De Zeeuw, pour atteindre les 13 unités à la pause (39-52). Après le repos, Lichodzijewski a permis aux Bruxellois de ne pas sombrer (52-57, 54-59), relayé par Ubel (56-62). Hockins a même fait 58-62 et a du même coup relancé le Brussels. Dans le dernier quart, un lay-up et un triple de Loubry ont ranimé la flamme des Bruxellois qui sentaient l'exploit à leur portée (65-64). Dans le money time, le Brussels était toujours dans le coup (74-74, suite à un tir primé de Ubel). Dans la dernière minute, les Giants sont néanmoins parvenus à préserver une victoire très importante pour eux dans la lutte pour les play-offs.

A mi-championnat, le Brussels ne compte que 3 victoires en 18 rencontres. Un trop maigre bilan qu'un début de saison prometteur ne laissait pas présager. Il reste une demi-saison pour essayer de faire mieux et surtout, pour déjà préparer la prochaine. Quant aux Giants, brillants sur la scène européenne, ils ont laissé échapper l'une ou l'autre victoire en Ethias League qui leur tendait les bras. Ils sont encore sous la menace des Leuven Bears pour la sixième place qualificative pour les play-offs.


Dominique Nuydt