Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Ethias League: le Brussels pourra-t-il profiter des errances de l'Okapi Aalstar?

La première de Taylor Brown


Rédigé le Vendredi 21 Mars 2014 à 12:27 | Lu 120 commentaire(s)



Horaire inhabituel pour les Bruxellois qui reçoivent ce vendredi à 20h30 l'Okapi Aalstar. Brandon Ubel, le meilleur joueur du Brussels, ne devrait pas encore être de la partie. Il devrait signer son retour à la compétition mercredi prochain pour le déplacement à Louvain. Par contre, dans les rangs bruxellois, Taylor Brown, le dernier renfort fera ses débuts ce soir sous le maillot du Brussels. Sera-ce suffisant pour venir à bout de l'Okapi Aalstar? Les Alostois signent une saison en demi-teinte, alternant le bon avec le moins bon. Certains de leurs supporters n'ont d'ailleurs pas hésité à pointer du doigt le coach Brad Dean comme responsable de la situation. C'est oublier que le coach a dû se passer durant de longues semaines de Derek Raivio, le métronome de l'équipe. Celui-ci retrouve progressivement le rythme de la compétition et sera assurément un des hommes à surveiller. Dans le secteur intérieur, les Bruxellois devront tenter de rivaliser avec les bûcherons de la raquette que sont Young et Tofi. Si les joueurs parviennent à gérer ces différents paramètres, une bonne surprise pourrait les attendre au bout de l'effort.

Première bruxelloise pour Taylor Brown
Première bruxelloise pour Taylor Brown

Le Brussels comme tremplin vers la NBA?

Taylor Brown, fils de Ricky Bronw, ancien joueur de NBA, rêve de suivre les traces de son père. C'est ce qu'il déclare en substance dans un entretien sur le site du club bruxellois. "Mon rêve absolu est de marquer 70 points dans un match! D’un point de vue plus réaliste, j’aimerais encore plus progresser dans mon jeu au Brussels dans les derniers matchs de la saison et apporter un plus à l’équipe. A terme, je travaille chaque jour et m’entraîne dur pour être prêt lorsque l’opportunité d’aller en NBA se présentera. Par dessus tout, j’aimerais porter la vareuse des Atlanta Hawks. Mon père et mon grand exemple, Ricky Brown, y a joué et ce serait la consécration de toute ma vie de pouvoir marcher sur ses traces. D’ailleurs, chaque jour il me téléphone et me donne des conseils pour progresser afin que j’y arrive".

La suite de l'entretien sur le site du Brussels



Dominique Nuydt