Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Eurocup: Wallonia Basket, Thibaut Petit sait maintenant à quoi s'en tenir


Rédigé le Jeudi 7 Novembre 2013 à 19:45 | Lu 241 commentaire(s)


Thibaut Petit avait hâte d'affronter Ruzomberok pour pouvoir jauger Wallonia Basket. Il sait désormais qu'il dispose d'une équipe capable de rivaliser avec le favori de son groupe.


Malgré cette victoire 76 - 67, tout n'a pas été parfait dans le basket proposé hier soir par Wallonia Basket. Thibaut Petit est le premier à le reconnaitre. "Aujourd'hui, on a chaque fois des coups de mou quand on commence à faire des rotations. C'est logique, ce sont des filles qui apprennent à se connaître donc on doit accepter ce genre de problèmes, on ne score plus aussi facilement. Par contre, défensivement, nous avons parfois été trop gentils mais nous devons apprendre aussi à ce niveau-là".

La marge de progression de Wallonia Basket semble importante. Toutes les filles sont montées au jeu. "Aujourd'hui, on a réussi à le faire et tant mieux parce elles le méritaient tout simplement, je suis très content de la mentalité qu'elles ont affichée. C'est très positif parce que ça peut faire la différence sur une série de six matchs. Cette rencontre face à Ruzomberok était très importante. Battre une telle équipe avec seulement trois entrainements, c'est très intéressant. En gagnant ce premier match face à cette grosse équipe, on savait que, quoiqu'il arrive, les deux prochaines rencontres à domicile auraient de l'importance. Avec trois victoires, généralement, on se qualifie pour le tour suivant. Nous pouvons envisager notre déplacement en Hongrie sans aucune pression, nous n'avons rien à perdre. Pinkk Pécsi qui a été battu devra gagner chez lui".

Thibaut Petit voulait que tout son groupe soit concerné par Wallonia Basket, il est désormais rassuré tout comme il sait qu'il peut compter sur ses assistants. "Nous sommes des garçons intelligents, nous collaborons pour le bien du groupe. Il y a Pierre Cornia mais il y a aussi Patrick Muylaert, nous formons une belle équipe. Moi, je veux profiter au maximum de l'expérience de mes deux assistants. Il y a toujours beaucoup plus dans deux têtes que dans une. J'ai la chance de travailler avec des assistants extrêmement compétents. Ils ont une vision avec un peu plus de recul que moi, c'est toujours intéressant d'écouter leur analyse. Pierre connait mieux ses filles que moi, il sait ce qu'elles peuvent m'apporter. Je profite toujours de mes assistants que ce soit à Braine ou avec Wallonia Basket. C'est un plus pour tout le monde. Au plus haut niveau, il y a trois, quatre assistants, ce n'est pas pour rien".