Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Jean-Marie Barbier (coach CEP Fleurus) espère faire douter Liège Basket


Rédigé le Mardi 7 Octobre 2014 à 10:23 | Lu 620 commentaire(s)


Depuis la victoire contre Houthalen, la pression est un peu retombée à Bonsecours. Le CEP Fleurus s'offre une parenthèse agréable en coupe de Belgique face à la D1 de Liège Basket avant de retrouver le dur championnat de D2. Face aux Liégeois, les Fleurusiens n'auront rien à perdre ce mardi à 20h00 à la salle de Bonsecours.


Il est de plus en plus rare ces dernières saisons qu'une équipe de D2 surprenne un club de D1. Le dernier à avoir mené une équipe de D2 en finale de la coupe n'est autre que... Fulvio Bastianini en 2003 avec Gilly face au Spirou Charleroi. Il y a deux ans cependant, le Spirou Charleroi s'était fait surprendre par CUVA Houthalen. Tout est donc possible.

 

Plusieurs joueurs du CEP Fleurus ont goûté à la D1, les derniers en date n'étant autre que Sébastien Bellin ou Arne Steinbach. C'est surtout ce dernier qui aimera se rappeler au bon souvenir des clubs de D1 après son éviction à l'Okapi Aalstar. "J'espère que nous parviendrons à faire douter cette équipe de Liège, mais c'est une D1 qui possède de bons joueurs à tous les postes. C'est plus grand et plus costaud que mon effectif. Quant à Steinbach, j'espère qu'il jouera en équipe. Il n'a rien à prouver sur le plan individuel, il doit faire tourner l'équipe avant tout" estime Jean-Marie Barbier, le coach du CEP Fleurus.


Une récompense

"Ce match est avant tout une récompense pour les joueurs qui ont réussi à éliminer Gembo. Ils doivent prendre du plaisir, ils n'auront rien à perdre et tout à gagner. Le coach adverse est aussi un ancien de la maison..." ajoute Jean-Marie Barbier. Fulvio Bastianini connaît très bien l'ambiance particulière de la salle de Bonsecours et sait qu'il ne faudra pas laisser l'équipe locale s'enflammer. "Il nous faudra un engagement offensif et défensif de tous les instants pour espérer bousculer les Liégeois. Suite à notre victoire contre Houthalen, la sérénité est un peu revenue, mais nous devons encore progresser. Les joueurs travaillent un peu plus en zone offensive, mais ce n'est pas encore suffisant à mes yeux. Ils doivent se montrer encore plus patients pour avoir une meilleure sélection de shoots. La relation avec les pivots doit aussi s'améliorer. Ils ne sont pas encore suffisamment servis à l'intérieur" faire remarquer le coach du CEP Fleurus.

 

Après la parenthèse de la coupe, le CEP Fleurus disputera son prochain match de championnat au SOBA Antwerpen, dimanche à 11h15.



Dominique Nuydt