Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


La compétition Prombas dans le flou pour la saison 2018-2019 #basketbelgium #basketbelgië


Rédigé le Dimanche 25 Mars 2018 à 13:19 | Lu 2935 commentaire(s)


Scission et/ou suppression de la TDM2?



Nous ne pouvons que regretter le peu de communication sur l'avenir de la compétition nationale chez les hommes pour la saison 2018-2019.

Des bruits en sens divers circulent. Il semblerait que du côté néerlandophone, la scission et/ou la suppression de la TDM2 soit à l'ordre du jour. Une petite phrase laconique publiée dans un PV du CP Bruxelles - Brabant wallon laisse penser que la VBL souhaite la scission de la compétition dès la TDM2: "M. Van Wallendael nous fait rapport de la réunion des clubs du 24/2/2018 à Vilvoorde. Les parlementaires BBw sont opposés à la suppression annoncée de la compétition nationale TDM2 (ex division III nationale)." (voir PV n° 9 du 5/3/2018 - Parlementaires).

Prédominance des clubs néerlandophones en TDM 1 et 2
La compétition masculine en TDM 1 et 2 souffre d'un déficit d'image, on pense manifestement du côté néerlandophone qu'une scission serait bénéfique. Il est aussi vrai que les clubs AWBB sont à la traine dans ces divisions.

Ainsi, en TDM1, il n'y a que 4 clubs AWBB (Spirou Charleroi 2, Royal IV Brussels, BC Ninane et BCCA Neufchâteau) sur 14. Deux clubs AWBB sont par ailleurs en difficulté et risquent la descente en TDM2.

La situation n'est guère plus reluisante en TDM2:
- 6 clubs AWBB sur 14 équipes en TDM2A, Belgrade pourrait prétendre à la montée. Mons-Hainaut 2 est déjà condamné à la descente et Loyers est en position très difficile.
- 5 clubs AWBB sur 14 équipes en TDM2B, aucun club francophone ne peut prétendre à la montée. Esneux et Sainte-Walburge sont en très mauvaise posture.

La compétition dans les ex divisions 2 et 3 nationales est donc largement dominée par les clubs VBL et dans l'état actuel des choses, elle sera encore plus néerlandophone la saison prochaine. A la lecture de ces constats, on peut comprendre la volonté de scission, même si ce n'est probablement pas la meilleure solution pour l'avenir du basket belge...

On attend donc avec impatience les résultats des tractations/négociations qui sont en cours pour savoir à quelle sauce seront mangés les clubs AWBB dans les compétitions nationales.

 

Un terrain de basket sur mesure, pour clubs ou personnes privées


Cliquez sur l'image pour en savoir plus




Market Factory: votre équipementier basket






 


Dominique Nuydt