Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Le Brussels largement dominé par Ostende


Rédigé le Lundi 21 Octobre 2013 à 00:54 | Lu 223 commentaire(s)



Le Brussels largement dominé par Ostende
Il suffit de regarder l’évolution du score pour comprendre que les Bruxellois n’ont pas pesé très lourds face à Ostende: 15-22, 12-26, 15-22 soit un 42-70 bien tassé après 30 minutes de jeu. Paradoxalement, le Brussels n’a jamais été ridicule. Il a juste payé cash une série d’erreurs qui ne pardonnent pas face à une équipe aussi expérimentée qu’Ostende. «Notre ambition était d’arrêter le jeu de transition de nos adversaires. Les pertes de balle nous ont été fatales et nous avons manqué de concentration dans notre jeu de passes. Nous avons encore beaucoup de travail devant nous, mais nous ne sommes que le Brussels. Nous sommes-là pour apprendre et nous apprenons vite» a expliqué Serge Crèvecoeur, le coach bruxellois. Actuellement, entre les deux petits poucets, le Brussels et Willebroek, il n’y a pas photo. Willebroek a pris eau de toutes parts vendredi contre les Giants, sans la moindre réaction. Le Brussels, lui est capable de réagir comme il l’avait déjà montré à Mons. Il a récidivé contre Ostende. Dans le dernier quart, le Brussels a infligé un 26-16 aux Côtiers. Un réveil un peu tardif, mais qui montre cependant que les Bruxellois ont des ressources mentales. Il est vrai qu’Ostende avait un peu levé le pied, mais cela n’enlève rien à la prestation des Bruxellois dans ce dernier acte. «Quand on mène avec un tel écart, il n’est pas facile de pousser les gars jusqu’au bout» a expliqué de son côté Dario Gjergja.

Mons-Hainaut ou Ostende?

Le Brussels largement dominé par Ostende
Le Brussels a déjà rencontré ces deux formations, mais qu’en pense Serge Crèvecoeur ? «Collectivement, Ostende est à un autre niveau que Mons où le collectif n’est pas encore assez présent. Et… je n’ai pas dit qu’Ostende était meilleur que Mons».

Une bataille de meneurs

Le Brussels largement dominé par Ostende
«Djordjevic et Marnegrave sont difficiles à jouer. Leur force, ce n’est pas nécessairement le 1 contre 1, mais plutôt leur vision du jeu. Ils voient immédiatement où donner le ballon» pense le meneur du Brussels, Domien Loubry. Un bel hommage de la part d’un joueur qui a quand même délivré 9 assists au cours de la rencontre et qui est le leader de la compétition dans cet exercice particulier (31 assists en 4 matchs).

Cap sur Liège

Le programme des Bruxellois est plutôt lourd dans les semaines à venir : déplacement à Liège Basket, puis le Spirou Charleroi à domicile avant d’aller à l’Okapi Aalstar. «Le plus important pour nous sera d’aller gagner à Liège. Dès ce lundi, nous nous focaliserons entièrement sur cet objectif» conclut le coach bruxellois.


Dominique Nuydt