Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Le club féminin de l'armée chinoise ne peut pas perdre. Les joueuse de Heilongjiang enfermées dans un camp militaire.


Rédigé le Samedi 27 Décembre 2014 à 12:39 | Lu 228 commentaire(s)


Isabelle Yacoubou, internationale française, évoluait au sein du club chinois de Heilongjiang Chenneng. Son équipe a eu le malheur de contester la "supériorité" de Bayi Army Rockets, un club de l'armée chinoise. Résultat: les joueuses de Heilongjiang ont été enfermées dans un camp militaire et le coach est suspendu pour deux ans. On ne badine pas avec l'armée en Chine.


Isabelle Yacoubou et ses ex équipières - photo Instagram
Isabelle Yacoubou et ses ex équipières - photo Instagram

Le club féminin de l'armée chinoise ne peut pas perdre.  Les joueuse de Heilongjiang enfermées dans un camp militaire.
C'est une histoire tout simplement incroyable qu'a vécu la joueuse française. Elle s'en explique longuement dans un article: "Coup de théâtre chinois ".

Heureusement, Isabelle Yacoubou a échappé au sort réservé à ses équipières, enfermées dans un camp militaire pour une durée indéterminée... Manifestement démocratie et régime chinois ne font pas bon ménage, mais cela, on le savait déjà!

L'internationale française a trouvé refuge en Italie, à Schio où elle poursuivra sa saison... en pensant à ses équipières chinoises.

Voir aussi: "Yacoubou obligée de quitter la Chine, ses coéquipières envoyées en camp militaire "
 


Dominique Nuydt