Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Les Montois ont lavé l'affront du match de coupe

Pas de plan B pour palier à un éventuel départ du coach Yves Defraigne


Rédigé le Samedi 8 Février 2014 à 13:03 | Lu 120 commentaire(s)



Evolution du score: 23-25, 44-42, 62-52, 78-70
Quarts-temps: 23-25, 21-17, 18-10, 16-18
MONS-HAINAUT (19/30 à 2 pts, 7/29 à 3 pts, 19/22 lf, 27 rbds, 22 f, 10 a.): MUYA 12, Stitt 11, Rademakers 2, LOVE 10, RANDLE 13, BATTLE 20, Gorgemans 2, VADEN 8.
BC OOSTENDE (14/28 à 2 pts, 9/20 à 3 pts, 15/25 lf, 28 rbds, 22 fp, 12 a): Echenique 1, THOMPSON 11, Marnegrave 2, Petrovic 11, Wilkinson 9, GILLET 9, SALUMU 8, Ponitka 5, DJORDJEVIC 3, WRIGHT 11.

En première période, Mons a encore abusé des tirs au-delà de la ligne des 6m75 (20 pour seulement 13 à deux points). Malgré cela, les Renards ont viré en tête à la pause. En deuxième mi-temps, les Montois ont plus alterné jeu intérieur et extérieur, tout en faisant preuve de hargne défensive. Ils signent ainsi une victoire probante face à la meilleure équipe actuelle du championnat belge et surtout, ils lavent l'affront subit en coupe de Belgique (91-52).

"Après le désastre de mardi, nous devions réagir et montrer de la fierté. Nous avons vu deux équipes de Mons différentes. Mardi, nous avons cherché des solutions individuelles et cela s'est avéré totalement improductif. Vendredi, nous avons fait preuve de plus de créativité en alternant jeu intérieur et extérieur. Cette rencontre n'était pas facile pour mes joueurs et je ne peux que les féliciter. Ostende, c'est une équipe qui a le niveau de l'Euroleague" a commenté Yves Defraigne.

Photos

Yves Defraigne a confirmé ses contacts avec Charleroi

Comme nous l'avions déjà annoncé précédemment, le Spirou Charleroi du futur président Bozzi a bel et bien fait une offre à Yves Defraigne pour la saison prochaine. Ce dernier reste cependant entièrement concentré sur son équipe montoise et il ne lâchera certainement rien jusqu'à la fin de la saison. Du côté de la direction montoise, elle ne fait pas de mystère, les contacts existent, mais Yves Defraigne n'a pas encore pris sa décision. D'ailleurs, elle n'a pas encore envisagé de plan B en cas d'éventuel départ de son coach.


Dominique Nuydt