Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Maxime De Zeeuw: "Ostende et Charleroi restent les candidats au titre"


Rédigé le Samedi 18 Janvier 2014 à 14:39 | Lu 202 commentaire(s)


Malgré une prestation probante, individuelle et collective, le joueur ne s'emballe pas. Les Giants ne sont pas (encore?) des candidats au titre, simplement au top 4.


Maxime De Zeeuw n'a pas encore la tête dans les étoiles
Maxime De Zeeuw n'a pas encore la tête dans les étoiles
Après trois défaites consécutives en championnat, les Anversois voulaient réagir. La réaction a bel et bien eu lieu face à Charleroi qui a été littéralement asphyxié dès le début de rencontre. "Cette semaine, nous avons beaucoup parlé et beaucoup travaillé" explique Maxime De Zeeuw. "Malheureusement pour Charleroi, nous devions avoir cette réaction et gagner contre une telle équipe, c'est évidemment un plus pour nous. Nous étions très concentrés sur notre sujet, c'est ce qui nous avait fait défaut les semaines précédentes. Nous avons dominé physiquement notre adversaire, nous avons mis plus d'intensité et notre circulation de ballon était meilleure. On a vu une équipe anversoise comme on devrait la voir à chaque sortie. Ce sera un match référence pour nous, car il a mis fin à une série de trois défaites. Nous avons retrouvé notre esprit d'équipe. Il ne faut cependant pas s'emballer. Ostende et Charleroi restent les candidats au titre, nous sommes candidats au top 4".

Les pieds sur terre

L'accumulation de bonnes prestations depuis le début de la saison (contre Charleroi, il a de nouveau signé un double-double 18 points, 13 rebonds) ne fait pas perdre le sens des réalités à Maxime De Zeeuw. "Je me sens bien dans ma peau et dans ce groupe. Il s'agit de ma première véritable saison où je peux montrer de quoi je suis capable. Le titre de joueur de l'année, je n'y pense pas. Un transfert à l'étranger? C'est beaucoup trop tôt pour éventuellement l'envisager. Je reste les pieds sur terre et entièrement concentré sur les Giants". Il se réjouit également de l'arrivée de Pearson dans l'équipe. "Je m'entends de mieux en mieux avec lui. Son arrivée fait du bien à l'équipe". Dès mardi, les Giants retrouvent la scène européenne avec à la clé un déplacement en Estonie, à Tartu Rock. "C'est un déplacement difficile, à la fois sur le plan sportif et matériel. Il faudra prendre l'avion et puis encore un trajet en bus. Cette équipe ne sera pas à sous-estimer, car elle a gagné à Samara, mais nous avons fait le plein de confiance" conclut-il.



Dominique Nuydt