Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Pascal Horrion, le coach de la division 2 de Sprimont: "Arrêter la D1 dames et la D2 hommes est le choix de la raison"


Rédigé le Jeudi 23 Janvier 2014 à 12:59 | Lu 1501 commentaire(s)



D'entrée, Pascal Horrion veut clarifier les choses: "Je fais partie du conseil d'administration et ce n'est pas de gaieté de coeur que nous avons pris la décision de mettre fin à la division 1 dames et à la division 2 hommes. Tous les membres ont décidé à l'unanimité  de ne pas privilégier une équipe aux dépens de l'autre".


L'incertitude concernant les subsides du "plan basket" de la région wallonne n'est pas la seule cause de cette décision explique le coach de la division 2: "C'est vrai que ces subsides n'arrivent jamais en temps et en heure mais il y aussi toute la problématique des sponsors". Les dirigeants ont tout simplement refusé de mettre en péril l'existence même du BC Sprimont: "Cette saison-ci n'est pas compromise, nous sommes certains de pouvoir boucler le budget. Mais après? Pour repartir l'année prochaine, il faut déjà payer 28.000 euros de licence à la fédération. On ne veut pas se lancer dans une nouvelle saison sans budget, on ne veut pas mettre le club dans le rouge". Malheureusement, trouver rapidement de nouveaux sponsors n'est pas très réaliste. "Avant de prendre cette décision, nous avons travaillé pour essayer de séduire de nouveaux sponsors. Actuellement, en trouver un ou deux ne ferait de toute façon que reporter le problème d'une ou deux saisons".

"Nous avons fait le choix de la raison" continue Pascal Horrion. "Ca m'énerve d'entendre dire que le club de Sprimont est mort! Notre objectif est au contraire de continuer. Ca fait 31 ans que je suis à Sprimont, c'est mon club de coeur. Je n'ai pas envie de quitter le navire alors qu'il subit une grosse tempête. The show must go on! Avec les dames, on continue avec l'équipe de R1, avec les hommes, on recommence avec la R2". 

Dans la tourmente qui secoue Sprimont, Pascal Horrion reste un gagneur et se montre même ambitieux pour la saison prochaine. "Je ne désespère pas que certains joueurs de la division 2 me suivent en R2. Nous aurons une équipe compétitive et nous remonterons progressivement."  Dans le même ordre d'idée, pour lui, il ne fait aucun doute que Sprimont achèvera le championnat de division 2 avec la volonté de défendre jusqu'au bout sa cinquième place au classement: "Je connais mes joueurs. On va continuer sur notre lancée. Il n'y aura pas d'état d'âme".



Sur le même sujet