Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Pierre Cornia veut viser l'Europe avec Liège Panthers #basketfeminin #basketbelgium


Rédigé le Lundi 26 Décembre 2016 à 14:26 | Lu 617 commentaire(s)


L'équipe liégeoise a déjà engrangé 7 victoires cette saison, soit autant que l'année dernière. Le coach liégeois veut poursuivre le développement de son équipe sur la scène européenne.


Dans un très long entretien que nous publions en trois parties, Pierre Cornia nous livre son sentiment sur la saison écoulée en basket féminin et sur la prochaine. Liège Panthers, le championnat de D1, la réforme des compétitions en D1 et dans les séries AWBB, la formation, les ambitions des Belgian Cats... Des réflexions avisées d'un passionné du basket, féminin en particulier. Sans langue de bois.

Deuxième partie: "Une nouvelle formule de championnat de basket féminin"
Troisième partie: "L'équipe nationale, locomotive du basket féminin"
 


Taquiner les ténors

"Notre bilan est tout simplement magnifique surtout que nous n'avons pas remplacé Bethy Mununga. Nous en sommes à 7 victoire en 12 rencontres, soit autant qu'en fin de saison dernière. A l'aube de cette saison, on se posait beaucoup de questions,... mais il se fait que l'alchimie entre les joueuses est vraiment meilleure. Notre deuxième tour sera cependant plus difficile avec pas mal de rencontres en déplacement. Nous sommes juste derrière les ténors de la compétition, mais nous évoluons aussi sans joueuse étrangère. L'objectif est maintenant de réduire l'écart qui nous sépare de ces équipes contre lesquelles nous perdons généralement de 20 ou 25 points alors que nous tenons la route".
 

Consolider notre académie et viser l'Europe

La formation a toujours été le leitmotiv de Liège Panthers, derrière une équipe de D1 100% belge, se profilent déjà les talents de demain. Il suffit de consulter les résultats de la coupe AWBB pour se rendre compte du travail de fond qui est effectué à Liège. Les U14, U16 et U19 liégeoises sont toutes en demi-finale. Un exemple à suivre pour beaucoup d'équipes qui peinent à développer leur école de jeunes. La force de Liège Panthers est de travailler avec quelques clubs environnants et d'offrir une encadrement pour pousser les filles vers le plus haut niveau. "Nous voulons consolider notre académie mais aussi viser l'Europe dès la saison prochaine. Nous cherchons à grandir, à franchir un pallier en voulant offrir des rencontres internationales à nos jeunes. Nous y travaillons déjà et j'espère que nous parviendrons à atteindre cet objectif. Le seul moyen pour que nous puissions garder nos meilleures jeunes est de les faire jouer sur la scène européenne. Il nous faudra cependant trouver une joueuse capable de mettre régulièrement 15 ou 20 points par match". Et de trouver les finances nécessaires pour vivre pleinement cette aventure, mais en coulisses, le club liégeois y travaille. "Nous vivons notre plus belle saison depuis que Liège Panthers a été créé. Nous cherchons à élever notre niveau dans toutes les catégories. Notre R1 n'évolue quasi qu'avec des cadettes, elles font vraiment des bons matchs. A Liège, nous offrons une bonne combinaison entre études et sport de haut niveau, c'est aussi une des clés de notre réussite actuelle".
 

Castors Braine encore au-dessus du lot


Si les Brainoises sont toujours invaincues, Pierre Cornia estime cependant qu'elles sont un peu en deçà de leur niveau des saisons précédentes. "Les dernières saisons Braine a outrageusement dominé la compétition. Elles sont encore au-dessus du lot, même si leur domination est un peu moindre. Braine n'a peut-être pas fait les bons choix avec ses joueuses étrangères. Je pense que Waregem a le profil pour embêter Braine. Namur? Difficile à dire. Sur papier, l'équipe namuroise avait une belle équipe en début de saison, mais tout n'a pas fonctionné comme prévu. Il suffirait d'un ou deux renforts pour changer la physionomie de cette équipe. Kangoeroes me semble plus costaud que les précédentes saisons tandis que SKW reste une valeur sûre surtout avec Sara Leemans. Je tire aussi mon chapeau à Spirou Monceau qui a fait le pari de jouer avec de jeunes belges".

Lien vers la galerie photos de (c) Denis Esser Liège Panthers - Spirou Monceau
 

La magie de la coupe

Pierre Cornia n'est pas totalement étonné par les résultats du Rebond Ottignies en coupe de Belgique qui s'est payé le scalp de trois équipes de D1. "Ottignies dispose d'un bon coach qui a l'expérience de la D1. Les joueuses sont également expérimentées. Quand Ottignies a éliminé SKW, Sara Leemans était absente. Sans rien retirer à la performance du Rebond, il faut cependant reconnaître que SKW sans Sara Leemans, ce n'est pas la même équipe. Et puis, il ne faut pas oublier la magie de la coupe...".
 

Les maillots coupe Dames de Clubs Addict


Cliquez sur l'image pour en savoir plus





 


Dominique Nuydt