Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Point Chaud Sprimont Dames: «Huit internationales jeunes»


Rédigé le Mardi 1 Octobre 2013 à 13:55 | Lu 518 commentaire(s)


A l'instar de tout le club, la section féminine de Sprimont peut savourer sa réussite actuelle. Avec Pierre Cornia comme directeur technique mais aussi comme coach de sa division 1, Point Chaud Sprimont a prouvé qu'en se structurant, en ayant la volonté de travailler avec les jeunes, il pouvait faire son trou dans les différents championnats.


Cette saison encore, les Sprimontoises ne seront pas candidates au titre, leur objectif sera d'être dans les huit équipes qui participeront aux play-offs. La place importe peu, seul compte le maintien. N'allez pourtant pas imaginer que le club est dénué d'ambitions. Comment pourrait-il en être autrement ? Lors du championnat d'Europe des U18B, Julie Allemand a terminé avec le titre de MVP, sans oublier que, lors des très relevés Jeux de la Francophonie, les Sprimontoises ont brillamment représenté la Fédération Wallonie-Bruxelles en accrochant une médaille d'argent. Pierre Cornia y voit une juste récompense du travail accompli depuis 4 ans: "On essaie de créer quelque chose de correct. Quand on regarde notre équipe de D1, sur les 12 joueuses, on a 11 Liégeoises de moins de 20 ans. J'ai la chance d'avoir huit internationales jeunes à Sprimont. Nous donnons beaucoup de temps de jeu en division 1 à nos jeunes parce que nous avons de bonnes joueuses qui veulent travailler et progresser. C'est une excellente génération. La saison dernière, nous avons terminé à la cinquième place. Il faut être réaliste, nous ne pouvons pas viser plus haut. Il n’y aura pas beaucoup de changements cette année : Braine et Namur sont au-dessus du lot, Waregem,  Boom et Wavre-Sainte-Catherine termineront juste derrière. Il restera donc 3 places à attribuer pour les play-offs. Ce ne sera pas simple, le championnat est même encore plus relevé que la saison dernière, toutes les autres équipes se battront pour accrocher un de ces 3 tickets pour les play-offs".


Drey Mingo, une Américaine de talent qui jouera l'Eurocoupe FIBA avec Sprimont

Par rapport à la saison dernière, quatre nouvelles joueuses ont intégré l'équipe de Sprimont. Parmi elles, l'Américaine Drey Mingo qui, cet été, a rejoint le camp d'entrainement de l'équipe de WNBA des Washington Mystics. La participation du club à l'Eurocoupe FIBA avec une formation composée des éléments de Sprimont, du Spirou Monceau et des Castors de Braine a largement influencé le choix des dirigeants d'engager une joueuse présentant un tel CV. La moyenne d'âge de l'équipe est restée très jeune, avec tous les défauts que ça implique comme le confirme son coach: "Quand ça va bien, le jeu est agréable, l'écart creusé par rapport à l’adversaire peut très vite être intéressant mais, quand ça ne tourne pas, ça part dans tous les sens. Nous avons voulu nous renforcer avec des filles qui ont une certaine expérience et qui pourront amener un peu de calme quand le match ne tournera pas en notre faveur. Notre Américaine a de solides références même si elle n'est pas très âgée. En fait, je compte surtout sur Nina Crelot. C’est elle qui devra dicter le bon tempo. Elle est plus âgée, elle a plus d'expérience, elle doit pouvoir calmer les jeunes quand ce sera nécessaire".


Point Chaud Sprimont Dames: «Huit internationales jeunes»

Une génération dorée qui sera remplacée

Le directeur technique des Sprimontoises est conscient qu'il ne pourra plus profiter très longtemps de sa génération dorée. Les gros clubs viendront très bientôt faire leur marché en région liégeoise. Il s'en est fait une raison. "Sprimont est un club formateur mais il n'a pas les moyens d'être un jour champion de Belgique. C'est vrai que si nous pouvions garder cette équipe-là encore 2 ou 3 saisons, nous jouerions le titre. Mais l'année prochaine ou dans deux ans, nos meilleures filles seront ailleurs. C'est comme ça, il faut l'accepter".
 
En attendant, les supporters de Sprimont ne bouderont pas leur plaisir, ils verront des filles qu'ils connaissent bien pratiquer un basket enthousiaste et ils se consoleront en se disant que la relève est déjà à l'oeuvre dans les équipes d'âge. Pierre Cornia en est convaincu. "Du potentiel dans la région il y en a. Si on travaille bien avec les filles qui ont 13 - 14 ans aujourd'hui, croyez-moi, nous aurons encore beaucoup de satisfactions dans les années à venir".


L'équipe

Point Chaud Sprimont Dames: «Huit internationales jeunes»
4. Natacha Doppee (Guard) - 1.63m – 1993 - Bel   
5. Julie ALLEMAND - (Guard) - 1.73m - 1996 - Bel         
6. Nina CRELOT (Guard) - 1.69m – 1987 - Bel
7. Léa LONAY (Forward) - 1.76m – 1994 - Bel
8. Alexandra MILANOVIC (Forward) - 1.76m - 1994 - Bel
9. Justine TABRUYN (Guard) - 1.70m – 1995 - Bel
10 Justine COLSON (Guard) - 1.73m – 1996 - Bel
11. Axelle BERNARD (Center) - 1.83m – 1995 - Bel
12. Lara GASPAR (Forward) - 1.84m – 1990 - Bel
13. Manon GRZESINSKI (Forward) - 1.84m – 1995 - Bel
14. Stéphanie MEDJO (Forward) - 1.86m – 1995 - Bel
15. Drey MINGO (Forward) - 1.88m – 1989 - USA
 
Coach: Pierre Cornia
Assistante: Fabienne GEORIS