Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Saison 2017-2018 - L'absence de licence de coach sera plus lourdement sanctionnée #AWBB


Rédigé le Samedi 1 Avril 2017 à 08:22 | Lu 6068 commentaire(s)


L'Assemblée générale de l'AWBB a voté des montants qui iront croissants... et qui risquent de pénaliser les clubs.


L'AWBB va plus lourdement pénaliser les clubs qui engageront des coaches qui ne disposent pas de la licence, avec une augmentation croissante des amendes qui atteindra son apogée lors de la saison 2020-2021.

Si l'on peut comprendre la position de l'AWBB, c'est-à-dire augmenter le "niveau" des coaches et des formateurs, on ne peut que regretter son aspect uniquement répressif. En effet, l'absence de licence engendre une amende et toutes les amendes cumulées engendrent des rentrées substantielles pour les caisses de l'AWBB tout au long de la saison. Une autre position aurait pu être prise: au lieu de pénaliser les clubs, l'AWBB aurait pu prendre une disposition pour encourager les clubs dont les coaches disposent de la licence adéquate... mais cette solution aurait le désavantage de limiter ses rentrées financières.

Pour s'en convaincre, et c'est un exemple parmi d'autres, il suffit de lire les PV des différents CP (cf celui du Brabant du 31 mars dernier, il suffit de regarder le nombre d'amendes infligées - PC 33).

 



Lors de l'AG du 18 juin 2016, Fabien Muylaert (Bruxelles - Brabant wallon) avait fait une remarque judicieuse: "Je veux bien mais certaines personnes sans diplôme sont bien plus compétentes que des diplômés. Les formations sont étalées sur des mois et des mois, la plupart des gens ne savent pas le faire par rapport à leur vie privée et certaines formations ne sont plus données depuis plus de 2 ans. La majorité des clubs essaient d’éviter d’avoir un coach pour deux ou trois équipes. Il n’y a pas que l’absence de licence mais tout ce qu’il y a derrière". La réponse du responsable de l'AWBB fut cinglante.

Jean-Pierre Vanhaelen (Conseil d’administration): "Il y a plusieurs façons de suivre une formation. En une semaine ou par weekend, sur 4 ou 5 weekends. L’année passée, le département formation des entraîneurs a été supprimé. Un rapport a malgré tout été fait et vous verrez toutes les formations qui ont été données. Il n’y a plus de frein, à partir du 1er septembre, il aura moyen de faire toutes les formations à tous niveaux. Si les gens sont motivés, il n’y a pas de raison que ça ne marche pas. A vous de les motiver, payez une formation au lieu de payer des amendes". "Si on augmente, c’est pour faire réfléchir les clubs" a-t-il encore ajouté... Le point Godwin du basket: faire réfléchir les clubs!

Même si comparaison n'est pas raison, force est de constater que la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté des dispositions nettement plus souples pour son enseignement puisque des enseignants - sans diplôme pédagogique spécifique - peuvent enseigner à nos jeunes! Manifestement l'enseignement du basket aux mêmes jeunes est plus exigeant que celui du français, des mathématiques, de l'histoire,...

Avec le vote de cette disposition, il est à craindre que d'ici quelques années on assiste à une pénurie de coaches (même si le listing en renseigne manifestement en suffisance - c'est aussi le cas pour les enseignants diplômés) et que l'AWBB devra faire marche arrière en la matière, trouver de nouveaux subterfuges ou assouplir sa position. En attendant, les clubs devront s'y soumettre et trouver des dispositions pour pouvoir encadrer leurs jeunes.

 

Un terrain de basket sur mesure, pour clubs ou personnes privées


Cliquez sur l'image pour en savoir plus