Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Serge Crèvecoeur est serein avant le déplacement du Brussels à Willebroek


Rédigé le Vendredi 20 Décembre 2013 à 13:07 | Lu 287 commentaire(s)


Willebroek - Brussels est beaucoup plus qu'un match de prestige entre les deux néo-promus en division 1. Lors de leurs dernières sorties, les Kangoeroes ont démontré qu'ils étaient en progrès alors que les Bruxellois ont depuis longtemps prouvé qu'il ne fallait pas les prendre de haut.


Avant d'affronter Willebroek, Serge Crèvecoeur est serein
Avant d'affronter Willebroek, Serge Crèvecoeur est serein
Serge Crèvecoeur s’attend à un match difficile au Kangoereos Basket Willebrok"Les deux équipes veulent gagner cette rencontre. Il y a de la pression de part et d'autre. je m'attends à un match serré. Mais nous l'abordons sereinement, nous avons  bien travaillé cette semaine. Si les joueurs reproduisent sur le terrain ce qu'ils ont montré à l'entrainement, ça devrait aller".

Basic-Fit Brussels jouera samedi dans la banlieue anversoise plus qu'un match de prestige. En cas de succès à Willebroek, pour le plus grand plaisir de leurs supporters, les Bruxellois se relanceraient au classement. Verviers-Pepinster n'est jamais qu'à une petite victoire. Leur coach aborde ce duel avec la sérénité de quelqu'un qui a bien travaillé pour atteindre son objectif. "J'ai évidemment un plan de match pour contrer Willebroek. J'ai d'ailleurs un plan A, un plan B et un plan C, comme pour notre déplacement à Ostende. Là-bas, notre défense de zone n'a pas fonctionné, nous sommes repassés en défense individuelle". Si le mentor bruxellois ne veut pas dévoiler ses cartouches, il donne quand même quelques indications sur le jeu de son adversaire. "Willebroek pratique un jeu avec beaucoup d'écrans sur le ballon. Il faudra être attentif, les joueurs ne cherchent pas seulement à pénétrer, ils savent aussi ressortir pour s'ouvrir des shoots à 3 points. Ils sont très agressifs au rebond, ce sera aussi un secteur que nous devons bien contrôler".

Kenneth Harris au Brussels en 2014?
Kenneth Harris au Brussels en 2014?
Kenneth Harris, la nouvelle recrue du Brussels n'a apparemment pas réussi à convaincre son coach: "Il est en-dessous du niveau qu'on attendait de lui. Son adaptation est plus difficile que prévu. Maintenant, il ne faut pas oublier que c'est un gamin de 24 ans. Il progresse mais est-ce que ce sera suffisant? On verra après le match de samedi". Plus encore que ses coéquipiers, l'Américain aura la pression et, jusqu'ici, ses statistiques ne plaident pas en sa faveur. Après deux rencontres, il n'a été utilisé en moyenne que 13.5 minutes pour 3.5 points et 1.5 rebonds. "Il aura la pression mais il le savait en arrivant. Il est à l'essai, il devait donc prouver qu'il pouvait nous apporter quelque chose. S'il ne m'apporte pas plus que Maxime Depuydt, je préfère donner du temps de jeu à un joueur belge, c'est ma politique". De là à en déduire que, sauf retournement de situation, les jours d'Harris au Brussels sont comptés...