Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


Spirou Charleroi: Demond Mallet fait taire toutes les critiques


Rédigé le Samedi 26 Octobre 2013 à 00:50 | Lu 142 commentaire(s)


Pris sous le feu de la presse depuis le début de la saison, le meneur du Spirou a remis les pendules à l’heure après un match de feu contre le BC Oostende.


Demond Mallet dans ses oeuvres
Demond Mallet dans ses oeuvres
25 points dont 5/7 à 2 points, 5/7 à 3 points, 4 fautes provoquées et 8 assists pour 32 d’évaluation ! Mallet a remis une copie presque parfaite. Il a surtout démontré malgré ses 35 ans qu’il a encore le physique et les ressources nécessaires pour être le moteur d’une équipe du top. «Je n’ai pas été affecté par toutes ces critiques. Je suis un joueur professionnel. Si je ne suis pas capable de les supporter, je dois arrêter le basket. J’ai 35 ans. Suis-je trop vieux? Ces critiques n’ont pas d’importance à mes yeux, sinon qu’elles me motivent encore plus» a confié le joueur. Le coach Giovanni Bozzi abonde dans le même sens: «J’ai été surpris par toutes les critiques à l’encontre de Demond. Ceci dit, il ne jouera pas ainsi toutes les semaines».

Demond Mallet: «Nous sommes restés positifs»

Le meneur ne fuit pour autant pas ses responsabilités et avance plusieurs explications sur les débuts difficiles du Spirou. «En Belgique, Charleroi est l’équipe à battre et nous ne l’avions pas encore montré. Ce soir (ndlr hier), je suis juste content d’avoir gagné. Cela prouve que nous avançons dans la bonne direction. Il y a des nouveaux joueurs, nous devons encore apprendre à jouer ensemble. Des joueurs importants sont ou ont été blessés. Nous avons eu difficile de trouver l’alchimie entre nous, mais nous sommes toujours restés positifs et nous travaillons dur pour arriver là où nous voulons arriver» a ajouté Demond Mallet.

Diffiicle de trouver la balance dans l'équipe

«Lors des premières rencontres, j’étais peut-être trop doux. Je suis maintenant plus agressif et je mets tout en œuvre pour aider mon équipe à gagner. D’autres que moi savent aussi marquer et prendre leurs responsabilités. Plusieurs d’entre nous peuvent connaître une grande soirée comme celle que j’ai connue. Un jour, c’est moi. Un autre jour, ce sera quelqu’un d’autre. Il est parfois difficile, et c’est paradoxal, compte-tenu de toutes ces qualités de trouver une balance dans l’équipe» estime le meneur du Spirou.
Spirou Charleroi: Demond Mallet fait taire toutes les critiques


Dominique Nuydt