Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


#basketfeminin: Castors Braine, des ambitions à court, moyen et long terme


Rédigé le Mardi 1 Septembre 2015 à 23:21 | Lu 449 commentaire(s)


"L'Euroleague, c'est un peu comme si Michaël Jordan venait à Braine". L'arrivée d'Ann Wauters, de Marc Coucke comme partenaire, une nouvelle salle ainsi qu'une académie pour les jeunes. Le club brainois a sorti l'artillerie lourde. Les explications de Jacques Platieau, le président des Castors.



Un grand jour pour les Castors

"C'est un grand jour pour les Castors, un de plus. Il y a quelques avancées importantes pour Braine. Il y a trois composantes essentielles dans le club: - Nous avons un public en or et je le remercie. Cette saison nous avons multiplié par quatre nos abonnés - Les autorités régionales, provinciales et communales - Les partenaires. Mithra est le partenaire stratégique de Braine".
 

Les ambitions

"Nous comptons développer le club selon trois axes: la formation et la création d'une académie, ramener l'équipe masculine dans les divisions nationales et pour les dames, l'objectif est de se maintenir durablement dans le top 16 européen avec l'ambition de gagner un jour une coupe d'Europe. Peut-être que nous n'y arriverons pas, mais l'ambition est présente. Ce n'est pas de l'arrogance. On fera tout pour y parvenir. Je tiens aussi à remercier tous les bénévoles du club qui travaillent dans l'ombre. Sans eux, ce ne serait pas possible".

Jacques Platieau a ensuite officialisé l'arrivée d'Ann Wauters et celle de Marc Coucke qui va investir via sa société Etixx.
 

Une nouvelle salle à moyen terme

Si le président brainois n'a pas détaillé le projet "académie des jeunes/centre de formation", il s'est montré plus loquace en ce qui concerne le projet de nouvelle salle qui devrait être situé non loin du parc de l'Alliance.

"Nous avançons sur le projet avec Jean-Pierre Van Camp. Le terrain est identifié et nous est dédicacé. Nous réfléchissons à l'implantation la plus efficace possible. Je prendrais à titre d'exemple le nouveau stade de Saint-Trond dont les loges sont également des chambres d'hôtel. On a consulté et on s'enrichit d'expériences diverses. En parallèle, nous avançons sur le financement qui sera essentiellement privé. La nouvelle salle est un projet à 4 ou 5 ans".
 

Le soutien de la presse nationale (vidéo)

Tout en remerciant la presse régionale de suivre les Castors Braine, Jacques Platieau espère aussi que la presse nationale lui emboîtera le pas. Nous ne pouvons que renforcer son souhait. La finale de l'Eurocup avait mobilisé tous les médias nationaux, il faut espérer qu'ils en feront autant pour l'Euroleague. Le sport féminin - et le basket féminin en particulier - est souvent le parent pauvre des pages nationales. On y parle d'athlétisme féminin, de tennis féminin ou encore de hockey sur gazon féminin... nettement plus rarement de basket féminin.

 


Booster la communication de votre club avec une application pour smartphone! Le futur, c'est déjà aujourd'hui.

#basketfeminin: Castors Braine, des ambitions à court, moyen et long terme


Dominique Nuydt