Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


#basketfeminin: Castors Braine s'est rassuré quant à son niveau - photos


Rédigé le Mercredi 7 Octobre 2015 à 18:22 | Lu 156 commentaire(s)


Certes, les Brainoises se sont inclinées face à Prague, vainqueur de l'Euroleague, mais la prestation d'ensemble laisse espérer des lendemains meilleurs.


Alina Iagupova a assurément le niveau de l'Euroleague
Alina Iagupova a assurément le niveau de l'Euroleague

Sans vouloir choquer les autres équipes de D1 féminine belge, force est de constater qu'il n'y en a aucune actuellement capable de rivaliser avec les Castors quand l'équipe est au complet. Le championnat de basket féminin risque d'ailleurs d'être un long fleuve tranquille pour les Brainoises, même s'il y a toujours cette glorieuse incertitude du sport et les divers aléas qui peuvent frapper une équipe.

La première rencontre avec enjeu dans le cadre de la "Supercup Women" a livré ses premiers enseignements. Castors Braine, avec un des plus petits, si pas le plus petit budget de l'Euroleague, a montré dans sa salle que tout était possible face à une équipe du calibre de Prague (qui n'était pas au complet), vainqueur de la prestigieuse ligue européenne la saison dernière.

Il ne faut cependant pas tomber dans l'angélisme. Ce sera difficile d'arracher des victoires et tout fut loin d'être parfait. Pendant trois quarts-temps (1,2 et 4), les Brainoises ont fait jeu égal et même dominé leurs adversaires par moments. Par contre dans le troisième ce fut la catastrophe. Un trop long passage à vide a permis à l'équipe tchèque de placer un cinglant 9-31. Pour gagner sur la scène européenne, il faudra être capable de maintenir le même niveau de jeu pendant 40 minutes.

Ce sera la première leçon à retenir avec le déplacement à Cracovie.

Boxscore
 


La galerie photo de Denis Esser


La galerie photos de Basket in Belgium


Booster la communication de votre club avec une application pour smartphone! Le futur, c'est déjà aujourd'hui.

 




 


Dominique Nuydt