Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


#basketfeminin - Castors Braine souhaite une division 1 avec 8 équipes! #basketbelgium #basketbelgië


Rédigé le Lundi 22 Janvier 2018 à 17:46 | Lu 2367 commentaire(s)


Jacques Platieau, dans un long post, s'est lâché: à la fois sur l'avenir de la D1 féminine et le parcours de Castors braine en Euroleague - "Les retransmissions internet nous tuent".


Une D1 à 8 équipes?

Photo (c) Castors Braine
Photo (c) Castors Braine
Avec des matches sans réel enjeu, souvenons-nous du récent 134-34,... la division 1 féminine fonctionne à trois vitesses. Pour réduire les écarts entre les équipes, la direction brainoise souhaite limiter le nombre d'équipes à 8. L'idée en soi n'est pas mauvaise, à condition, de créer dans la foulée une diviison 2 nationale qui finalement pourrait rencontrer l'adhésion de tout le monde.

"Il est plus que temps que les fédérations nous construisent un championnat à 8 équipes, il est temps qu'ils osent, tout simplement" a écrit Jacques Platieau sur la page Facebook du club.

On est curieux de voir si les fédérations accueilleront cette proposition avec bienveillance. Les clubs aussi. Rappelons dans la foulée que la D1 sera déjà amputée d'une équipe de très bon niveau la saison prochaine puisque Waregem a décidé de descendre volontairement en L1. Assurément une perte pour le championnat féminin de D1.

 

Plutôt au Spiroudome que devant un écran d'ordinateur: "Les retransmissions internet nous tuent".

Jacques Platieau a également mis en évidence le manque d'intérêt du public, du moins physiquement, au Spiroudome, pour les rencontres d'Euroleague.

"Les retransmissions internet nous tuent. Des milliers de téléspectateurs suivent nos rencontres en live ! Fantastique sauf que c'est invivable pour un club puisque nous n'y gagnons strictement rien alors que nous produisons l'événement (avec le soutien de nos amis des Spirous). L'Euroleague, parlons-en. C'est génial qu'au 24 janvier, un petit club belge a encore toutes les chances de se qualifier. Inouï. Juste une simple illustration. Mercredi, nous jouerons face aux championnes de Pologne, dernière du groupe mais qui ont les moyens de se déplacer en jet privé pour leurs rencontres à l'extérieur ... Qu'un club belge soit encore en lice à ce stade, c'est simplement extraordinaire. S'il y a une qualification à la clé, il s'agira d'un exploit avec la possibilité de revivre l'impensable, ce que nous avions vécu en 2015 ... Certes, tout est loin d'être facile et parfait, on ne peut que continuer à s'améliorer mais tenant compte de notre minuscule budget, chaque semaine, l'équipe réalise des exploits insensés, pas toujours récompensés mais bien réels. Alors oui, on y croit, à la victoire de mercredi (ce n'est pas fait encore !) et puis celle pas forcément nécessaire du mercredi suivant face à Prague. Mais surtout, on compte sur vous le 31/1 pour venir encourager les filles au stade. On l'a répété, derrière votre écran, elles ne vous entendent pas et un club ne peut progresser sans ses supporters avec l'équipe. On ne se plaint pas, on veut seulement continuer à grandir et promouvoir ce sport qu'on adore, qu'il soit joué par des messieurs ou des dames ... Elles comptent sur vous ! Merci."

 

Un terrain de basket sur mesure, pour clubs ou personnes privées


Cliquez sur l'image pour en savoir plus




Market Factory: votre équipementier basket






 


Dominique Nuydt