Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


#basketfeminin L'instabilité du noyau de Castors Braine #basketbelgium #basketbelgië


Rédigé le Jeudi 4 Février 2016 à 08:32 | Lu 606 commentaire(s)


Lors de sa première saison en Euroleague, il n'y a pas eu moins de 7 changements dans l'effectif brainois. Cela pose question.


Alors que Braine s'était signalé lors des deux saisons précédentes par une grande stabilité au sein de son effectif, la saison 2015-2016 a pour le moins été chahutée avec 7 changements, certains pour de bonnes raisons, d'autres pour des raisons plus nébuleuses...

Les arrivées à l'intersaison
Alina Iagupova (partie vers Okzhetpes Kokshetay au Kazakhstan)
Lyudmyla Naumenko (blessée, elle n'a jamais joué, partie vers Okzhetpes Kokshetay au Kazakhstan)
Matea Vrodljak (partie à Gruner Stern Keltern après n'avoir reçu que très peu de temps de jeu)
Ann Wauters (départ pour Galatasaray pour trois mois)
Jurgen Van Meerbeeck (coach)
Hanne Mestdagh
Anastasia Logunova

Arrivées en cours de saison
Elin Eldebrink (pigiste pour Julie Allemand, meneuse de haut vol, repartie à Orduspor, Turquie)
Doneeka Hodges-Lewis (n'a jamais convaincu)
Philip Mestdagh (coach)
Ashley Key
Laurence Van Malderen

"#basketfeminin #EuroLeagueWomen L'exploit de Castors Braine face à Bourges - vidéo #basketbelgium #basketbelgië"
 

Le noyau dur de Thibaut Petit

Au décompte final, les joueuses qui restent sont celles qui faisaient partie du noyau dur de Thibaut Petit: Marjorie Carpréaux, Merike Anderson, Céleste-Trahan Davis et Sidney Spencer auxquelles s'ajoutent Kyara Linskens, Julie Allemand et Manon Grzesinski, arrivées juste avant le départ (inopiné aussi) de Thibaut Petit vers les Wolves Verviers-Pepinster à l'aube de la saison 2014-2015. Il manque juste à l'appel Kim Mestdagh (transférée à Charleville-Mézières, saison 2015-2016).

Ces 7 joueuses forment aujourd'hui encore l'ossature du noyau brainois.

Cette saison, avec une première campagne en Euroleague, a donc pour le moins été chahutée puisqu'on ne compte pas moins de six départs de joueuses (Ann Wauters, Alina Iagupova, Lyudmyla Naumenko, Matea Vrodljak, Elin Eldebrink, Doneeka Hodges-Lewis) et un limogeage de coach (Jurgen Van Meerbeeck).

Le turn over au sein du roster est donc très (trop) important en l'espace de quelques mois, pour de bonnes et de moins bonnes raisons.

Il restera à essayer de reconduire le doublé coupe-championnat, mais Namur, qui carbure au super ne l'entendra pas de cette oreille!

#basketfeminin Namur atomise Waregem en coupe de Belgique #basketbelgium #basketbelgië
 

L'ancrage brainois?

Si l'on ne peut pas reprocher à Castors Braine de ne pas donner sa chance aux jeunes joueuses belges (Julie Allemand, Kyara Linskens, Manon Grzesinski, Hanne Mestdagh), force est de constater que l'ancrage brainois est totalement absent de l'équipe fanion.

La direction en est manifestement consciente puisqu'un nouveau responsable a récemment été nommé à l'école des jeunes pour la remettre sur de bons rails. Les effets ne vont pas se faire sentir du jour au lendemain, c'est un travail à moyen et à long terme. Nous sommes néanmoins curieux de savoir quels seront les priorités énoncées pour l'école des jeunes.

Si comparaison n'est pas raison, force est de constater que les équipes de jeunes brainoises ne sont pas très performantes - en terme de résultats - au sein des compétitions de l'AWBB. Castors Braine avait dû supprimer sa R1 féminine suite à un départ massif de joueuses et se rabattre sur une R2, à la peine en championnat.

En coupe AWBB, pas une seule équipe n'a été en mesure d'atteindre le stade des quarts de finale puisque les minimes et pupilles AWBB ont été éliminées en huitième de finale tandis que les cadettes et les benjamines étaient tout simplement absentes de la compétition. Ces résultats ou plutôt l'absence de résultats tranchent avec ceux de clubs comme Namur Capitale, Liège Panthers ou Spirou Monceau. Sans oublier la R2, éliminée d'entrée suite à deux défaites par forfait en début de saison. (Voir les résultats de la coupe AWBB)

Il y a du pain sur la planche!

 

Un nouveau maillot pour vos équipes en 2016?


 


Booster la communication de votre club avec une application pour smartphone! Le futur, c'est déjà aujourd'hui.


 



 


Dominique Nuydt