Basket in Belgium, Toute l'actualité du basket en Belgique
Facebook
Twitter
Rss
YouTube
Mobile
Pinterest
Instagram


#basketfeminin Séance de rattrapage pour Castors Braine #basketbelgium #basketbelgië


Rédigé le Jeudi 31 Mars 2016 à 12:17 | Lu 314 commentaire(s)


Les playoffs de basket féminin débutent ce week-end


C'était la saison dernière...
C'était la saison dernière...

A l'aube de la saison, il était écrit que les Brainoises allaient survoler le championnat et la coupe de Belgique. L'équipe se voulait également concurrentielle sur la scène européenne, avec l'objectif d'accrocher une cinquième ou une sixième place dans sa poule d'Euroleague.

Quelques mois plus tard, les certitudes ont fait place aux doutes et force est de constater que le bel édifice de début de saison s'est effondré. Il s'en est fallu de peu en Euroleague pour que cela passe... et puis est venue s'ajouter cette défaite d'un point en finale de la coupe de Belgique. Castors Braine avait pourtant mené 50-69 peu avant la demi-heure avant de s'effondrer dans le dernier quart-temps.

Les Brainoises ont déjà loupé deux de leurs trois objectifs... il reste le troisième pour terminer une saison compliquée sur une bonne note.


Crise de croissance à Braine? 11 mouvements en quelques mois... 19 joueuses en une saison!

Tout est allé très vite à Castors Braine ces dernières années. Deux doublés coupe/championnat, une finale européenne en Eurocup et une première participation en Euroleague.

L'équipe de début de saison avait fière allure, mais au fil des semaines, l'effectif a fondu comme peau de chagrin. On se souviendra aussi de l'arrivée très médiatique d'Ann Wauters. On sait ce qu'il en est advenu. Peu importe les bonnes ou mauvaises raisons.

La paire ukrainienne Iagupova - Naumenko (cette dernière n'a cependant pas joué) est partie très rapidement, l'interim de la joueuse suédoise Elin Eldebrink, Matea Vrdoljak très peu utilisée est également partie, l'arrivée de Hodges-Lewis pour quelques semaines, le limogeage de Jurgen Van Meerbeeck remplacé par Philip Mestdagh, le retour en Russie de Logunova et le départ d'Ann Wauters pour la Turquie, pour clôturer par les arrivées d'Ashley Key et de Laurence Van Malderen. Cela fait 11 mouvements au sein de l'effectif en moins d'une saison! Au total, ce ne sont pas moins de 19 joueuses qui ont porté le maillot de Braine cette saison (il ne faut pas oublier les quelques apparitions de Jill Van Meerbeeck). C'est trop, beaucoup trop.

Le club, comme le confirme la prolongation de plusieurs contrats, travaille déjà dur à la prochaine saison... en espérant pour lui qu'il ne commette plus les mêmes erreurs de casting et administratives (les R2 Hommes et Dames...). Certain trouveront la critique facile, mais qu'on est le porte-drapeau du basket féminin, on est plus exposé aux critiques. En en Belgique, on a probablement la presse sportive la plus gentille au monde... Braine devra renouer avec la sérénité pour poursuivre sa croissance et apprendre de ses erreurs.

Si la moitié de ces joueuses étaient restées, nul doute que Castors Braine était assuré d'une troisième coupe et d'un troisième titre. Comme si cela ne suffisait pas, Ashley Key s'est blessée alors qu'elle commençait à trouver ses marques. Enfin, en interne, l'annonce prématurée dans la presse flamande de l'arrivée de Kathleen Schuurmans comme team manager en remplacement de Jérémy Dekoninck n'a fait que confirmer que le club vivait une saison difficile. Il faut y ajouter les déboires de la R2 Dames, sauvée de justesse par un "arrangement" avec l'AWBB.

Les conditions ne sont donc pas idéales pour aborder les playoffs puisque Philip Mestdagh ne peut compter que sur un noyau de 9 joueuses: Trahan-Davis, Spencer, Anderson, Carpréaux, Mestdagh, Linskens, Van Malderen, Allemand et Grzesinski. Avec un double bémol: l'expérimentée Laurence Van Malderen a repris la compétition après deux saisons blanches (maternité et blessure) et Sidney Spencer dont le genou demeure très fragile.

Pour aller chercher ce troisième titre de rang, il faudra que l'équipe fasse preuve d'une solidarité à toute épreuve.


Namur et Waregem en outsiders

L'équipe namuroise avait connu un début de saison difficile avec de multiples blessures. Elle ne paraissait pas être en mesure de rivaliser avec Braine. La finale de la coupe aura démontré le contraire. Namur aura donc un petit adjuvant psychologique si les deux équipes se retrouvent en finale. Il ne faut pas oublier Waregem qui a fait une saison très régulière en terminant à la seconde place de la phase classique. Namur et Waregem devraient se retrouver en demi-finale si la logique du championnat est respectée, avec l'avantage du terrain pour Waregem.
 


Le programme des quarts de finale

Castors Braine (1) - DBC Houthalen (8)
Samedi 2 avril, 20h30 à Braine
Mercredi 6 avril 21h00 à Houthalen
Samedi 9 avril 20h30 à Braine en cas de belle éventuelle

Waregem (2) - Liège Panthers (7)
Dimanche 3 avril, 18h00 à Waregem
Mercredi 6 avril 20h30 à Liège
Samedi 9 avril 20h45 à Waregem en cas de belle éventuelle

Namur Capitale (3) - Kangoeroes Willebroek (6)
Dimanche avril, 17h00 à Namur
Mercredi 6 avril 20h30 à Willebroek
Samedi 9 avril 20h30 Braine en cas de belle éventuelle

Sint-Katelijne-Waver (4) - Spirou Monceau (5)
Dimanche 3 avril, 16h00 à SKW
Jeudi 7 avril 20h30 à Monceau-sur-Sambre
Dimanche 10 avril 16h00 à SKW en cas de belle éventuelle






 


Dominique Nuydt